À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Boralex et Lion Électrique

Publié le 16/11/2021 à 09:37

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Boralex et Lion Électrique

Publié le 16/11/2021 à 09:37

Par Denis Lalonde
Le logo d'Alimentation Couche-Tard

Alimentation Couche-Tard diffusera ses résultats financiers du second trimestre de son exercice 2022 le 23 novembre. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres d'Alimentation Couche-Tard, Boralex et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Alimentation Couche-Tard (ATD.B, 50,51 $): EG Group est-elle à vendre?

Alimentation Couche-Tard diffusera ses résultats financiers du second trimestre de son exercice 2022 le 23 novembre et l’analyste Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, s’attend à un bénéfice par action de 0,67 $, supérieur à celui du consensus des analystes de 0,65 $.

À la même période l’an dernier, le géant de l’industrie des dépanneurs et des stations-service avait dégagé un bénéfice par action de 0,66 $.

Aux États-Unis, l’analyste prévoit que les ventes de magasins comparables (ouverts depuis plus d’un an) seront en hausse de 1%, comparativement à +4,4% l’an dernier, avec une marge bénéficiaire de 33,8% en hausse de 20 points de pourcentage sur un an.

«Les volumes de vente d’essence devraient progresser de 10%, eux qui s’étaient repliés de 15,5% l’an dernier», ajoute-t-il. Les marges sur l’essence devraient se situer à 34,2 cents le gallon, comparativement à 36,2 cents l’an dernier.

Au Canada, Vishal Shreedhar anticipe des ventes de magasins comparables en recul de 6%, comparativement à +11,4% au second trimestre de l’exercice précédent, et à des marges bénéficiaires de 32,1%, en hausse de 20 points de pourcentage.

«Les ventes d’essence devraient aussi grimper de 10%, ce qui se compare à un repli de 11,8% il y a un an. Les marges sur l’essence devraient être de 10,5 cents le litre, elles qui étaient de 10 cents le litre l’an dernier», précise-t-il.

«Pour le troisième trimestre, nous prévoyons que la progression des ventes de magasins comparables sera supérieure à 10% (double digit) en raison de la faiblesse des volumes il y a un an», explique l’analyste.

En se basant sur les données de Google mobilité, l’analyste soutient que les consommateurs canadiens ont voyagé autant que leurs compatriotes américains au cours des dernières semaines, ce qui est positif pour Couche-Tard.

Vishal Shreedhar aimerait que la direction de Couche-Tard précise sa stratégie de croissance par acquisitions, car selon les rumeurs, EG Group pourrait se mettre en vente en tout ou en partie. L’entreprise possède 6000 dépanneurs au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australie.

«Une acquisition par Couche-Tard retirerait un important rival du marché, même si EG Group exigera sans doute un prix élevé pour ses actifs», croit l’analyste.

Vishal Shreedhar réitère sa recommandation de «surperformance» sur le titre et son cours cible sur un an de 56 $.

 

Boralex (BLX, 38,02 $): le temps est un allié si l’inflation est transitoire

Sur le même sujet

Boralex veut obtenir un important contrat de 800 MW à New York

L’État américain veut que les énergies renouvelables représentent 70% de sa consommation d’énergie d’ici 2030.

À surveiller: Boralex, 5N Plus et Goldman Sachs

20/10/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, 5N Plus et Goldman Sachs? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial