À surveiller: Air Canada, Lightspeed et Loblaw

Publié le 17/11/2022 à 10:00

À surveiller: Air Canada, Lightspeed et Loblaw

Publié le 17/11/2022 à 10:00

Par Charles Poulin

Air Canada devrait profiter d’une forte demande pour ses services en 2023, ce qui lui permettrait d’annuler tout effet négatif des conditions macroéconomiques ambiantes. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres Air Canada, Lightspeed et Loblaw? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes. 

 

Air Canada (AC-T, 18,82 $): les voyageurs au rendez-vous en 2023

La Banque TD estime qu’Air Canada profitera d’une forte demande pour ses services en 2023, ce qui devrait lui permettre d’annuler tout effet négatif des conditions macroéconomiques ambiantes.

L’analyste Tim James explique que l’institution financière ajuste également ses prévisions pour refléter les présomptions de rachat de débentures convertibles et autres projets de financements.

Il indique que la TD prévoit que les revenus tirés des passagers augmenteront annuellement de 1,7% entre 2019 et 2025 (mais de 9,5% entre 2022 et 2025). Les prévisions tiennent également compte d’une exposition plus grande au marché des loisirs reliés aux voyages d’affaires, une compétition canadienne plus relevée et d’une hausse annuelle de 4,2% (2019 à 2025) des prix du carburant.

Tim James croit que la forte demande du début de l’année 2023 permettra à Air Canada de contrer les coûts grandissants reliés à l’inflation par une capacité de faire grimper ses prix, tandis que la croissance de sa capacité de transport lui fournira l’occasion de réduire ses coûts unitaires.

Air Canada, poursuit-il, présente actuellement une valorisation fort attirante lorsqu’on considère le potentiel de revenus en 2024 et dans les années qui suivront. En se fiant sur ses prévisions, la Banque TD avance que l’avionneur canadien possède la capacité de transport et de livraison ainsi que la marge nécessaire de modification qui lui permettront d’affronter les vents contraires à court terme et de récompenser les investisseurs qui sont prêts à attendre que la volatilité passe.

La Banque TD ajuste sont cours cible de 25 $ à 26$ pour refléter sa prévision de bénéfice par action, mais aussi parce qu’elle assume que le montant de 300 M$ US dédié au rachat de débentures convertibles est entièrement utilisé, et que le reste des titres à racheter (pour 240 M$ US) le sera au premier trimestre de 2023.

 

Lightspeed (LSPD, 23,18 $): vers une clientèle plus profitable

Sur le même sujet

Faut-il acheter présentement l'action de Nvidia?

Mis à jour le 19/04/2024 | Morningstar

Depuis son introduction en bourse en 1999, l’action de Nvidia a explosé de plus de 30 000%.

À surveiller: Boralex, Alphabet et Bombardier

19/04/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Boralex, Alphabet et Bombardier? Voici des recommandations d’analystes.

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?