À surveiller: Air Canada, Corus Entertainment et Bombardier

Publié le 25/10/2022 à 10:10

À surveiller: Air Canada, Corus Entertainment et Bombardier

Publié le 25/10/2022 à 10:10

Par Denis Lalonde

Corus Entertainment (CRJ.B, 2,15$) : la récession anticipée devrait affecter les revenus publicitaires

Le titre du propriétaire de chaînes de télévision et de stations de radio Corus a été sous pression vendredi dernier après la publication des résultats financiers du quatrième trimestre de l’exercice 2022 qui ont été inférieurs aux prévisions.

L’analyste Maher Yaghi, de la Banque Scotia, rappelle que les attentes envers la société avaient été réduites après un avertissement publié par la direction en septembre. «Nous prévoyons que les attentes seront réduites pour l’exercice 2023 étant donné la tendance à la baisse des revenus publicitaires. En conséquence, nous avons abaissé nos prévisions pour les exercices 2023 et 2024. D’ici à ce que l’environnement publicitaire s’améliore, nous préférons rester prudents», écrit-il.

Maher Yaghi soutient que la direction a dit sentir l’impact de la récession en Amérique du Nord avec un déclin des revenus publicitaires de 7% à 12% pour les mois de juillet et d’août. «Du côté des chaînes de télévision plus généralistes, nous pensons que le recul a été encore plus important, de l’ordre de 10% à 15%», dit-il.

L’entreprise a révélé que le premier trimestre de l’exercice 2023 montrait une certaine stabilisation des revenus publicitaires par rapport au creux atteint durant le quatrième trimestre de 2022, et qu’une légère amélioration était possible d’ici la fin de l’année fiscale.

L’analyste croit que l’arrivée de Netflix dans la télévision avec publicités en novembre doit être analysée, même si la direction de Corus s’est fait rassurante à ce sujet.

Maher Yaghi réitère sa recommandation de «performance égale au secteur» pour le titre de Corus, mais abaisse son cours cible sur un an, lui qui passe de 4$ à 3,40$.

Il dit que son nouveau cours cible repose sur un ratio valeur d’entreprise/bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (VE/BAIIA) de 4,25 fois. Son précédent cours cible était basé sur un ratio de 4,5 fois.

 

 

Bombardier (BBD.B, 35,59$): l’analyste de la FBN relève son cours cible sur un an

Sur le même sujet

À surveiller: Apple, Groupe CGI et Air Canada

06/05/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres d'Apple, CGI et Air Canada? Voici quelques recommandations d'analystes.

Air Canada enregistre une perte nette de 81 M$ au premier trimestre

Air Canada n’avait pas signalé de perte nette depuis le troisième trimestre de 2022.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.