À surveiller : Lion Électrique, Apple et Dollarama

Publié le 14/09/2021 à 09:51

À surveiller : Lion Électrique, Apple et Dollarama

Publié le 14/09/2021 à 09:51

Par Denis Lalonde
Un autobus de Lion Électrique

La construction de l’usine américaine de fabrication de véhicules, située à Joliet, en Illinois, progresse comme prévu et est finalisée à 80%. (Photo: courtoisie)

Que faire avec les titres de Lion Électrique, Apple et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

 

Lion Électrique (LEV, 11,65$US; LEV, 14,76$) : les projets de construction progressent comme prévu

Les analystes de Desjardins ont tenu une rencontre virtuelle avec quelques dirigeants de Lion Électrique récemment et ils en sont ressortis confiants envers le fabricant de véhicules lourds électriques.

Chez Lion, le président et fondateur Marc Bédard était présent, de même que le vice-président principal et chef de la direction financière Nicolas Brunet et la vice-présidente, développement durable et relations avec les investisseurs Isabelle Adjahi.

«Cette rencontre fut une excellente occasion d’avoir une mise à jour sur les projets d’expansion de la production de l’entreprise», écrit l’analyste Benoit Poirier.

Selon lui, les progrès effectués sur ces fronts ne se reflètent pas dans la récente baisse du titre et il y voit une occasion d’achat.

La construction de l’usine américaine de fabrication de véhicules, située à Joliet, en Illinois, progresse comme prévu et est finalisée à 80%. Lion prévoit pouvoir commencer à l’utiliser d’ici la fin de l’année.

L’analyste souligne que Lion a embauché Merkur comme consultant pour l’aider dans la planification des projets, de même que dans la sélection et la livraison des équipements de production. «Cela nous donne confiance que Lion sera en mesure d’augmenter rapidement la production à l’usine», affirme-t-il.

Du côté de Mirabel, l’usine de batteries doublée d’un centre d’innovation devrait être livrée à la fin de 2022, elle qui doit livrer huit nouveaux types de véhicules d’ici là.

«L’usine de Mirabel est stratégique car elle contiendra un centre de tests pour le développement des véhicules et les programmes de validation avec des opérateurs de flottes de camions devraient permettre d’obtenir plus de commandes», écrit Benoit Poirier.

Le marché des camions électriques est encore jeune chez Lion, avec 19 livraisons, comparativement aux autobus (420 livraisons), mais nous notons que la société a été capable de signer des ententes avec des clients bien en vue comme Amazon, le CN et plus récemment Day & Ross.

L’analyste souligne que Day & Ross est la troisième entreprise en importance dans l’industrie du camionnage au Canada. À son avis, le projet pilote en cours avec l’entreprise est critique pour le développement des camions, car il pourrait déboucher sur une importante commande.

Benoit Poirier réitère sa recommandation d’achat et son cours cible sur un an de 26 $US.

 

Apple (AAPL, 149,55 $US) : les nouveaux iPhone attendus cet après-midi

Sur le même sujet

Dose de rappel: Apple maintient le cap

RHÉVEIL-MATIN. Les employés du géant de la techno devront prouver qu'ils ont reçu leur dose de rappel.

Le patron d'Apple a touché près de 100 M$US en 2021

07/01/2022 | AFP

Il s'agit d'une hausse de près de 570% par rapport à 2020, selon un document déposé jeudi auprès de la SEC.

À la une

Reprendre le flambeau d'une entreprise sans se brûler

Il y a 52 minutes | Catherine Charron

BALADO. Voici comment un repreneur peut insuffler ses idées plus ambitieuses aux autres actionnaires

Meilleure année en plus de 30 ans pour les mises en chantier

Il y a 5 minutes | Charles Poulin

Il s'agit du plus fort total de mises en chantier depuis 1987, selon l'APCHQ et la SCHL.

Bourse: vif repli à Wall Street quand les rendements obligataires flambent

Mis à jour il y a 31 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture sur un recul de plus de 200 points.