Développer une vision commune pour résoudre les problèmes

Publié le 17/11/2021 à 19:00

Développer une vision commune pour résoudre les problèmes

Publié le 17/11/2021 à 19:00

Proposer à sa famille de faire ensemble un exercice de vision lorsqu’on sent qu’il y a un blocage au sein de l’entreprise, c’est une façon beaucoup moins « confrontante » d’amorcer un échange pour aborder les problèmes rencontrés. (Photo: Matt Noble pour Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. Durant ma formation et mon parcours en tant qu’accompagnatrice pour les familles en affaires, j’ai eu le privilège d’être coachée par Jane Hilburt-Davis, membre de la Family Firm Institute et autrice de l’ouvrage Consulting to Family Businesses, une référence reconnue dans le domaine. C’est en hommage à cette femme, d’une grande sagesse et d’une immense générosité, que j’aimerais aborder aujourd’hui l’importance de la vision commune, sans doute un des plus grands besoins des familles avec qui je travaille.

Quand on veut aider une famille en affaires qui ne s’entend plus, c’est facile de tomber dans le piège et de considérer que l’objectif principal de ses membres est de retrouver l’harmonie. Cependant, ce n’est peut-être pas accessible pour eux à cette période précise de leur vie. Il faut alors se concentrer plutôt sur ce qu’il est possible de faire dans leur situation. Ensemble, la première étape est de trouver un espace pour définir le problème qui les préoccupe le plus.

Vous pensez que c’est peine perdue? Reprenez espoir! Parce que oui, il est possible de faire progresser votre projet malgré la présence de conflits non résolus au sein de votre famille. Le remède, c’est d’avoir une vision commune, de savoir où vous voulez aller. Ainsi, chacun peut fournir individuellement des efforts en lien avec son rôle ou son talent.

Demandez-vous ce qui est accessible pour votre famille en affaires. Sur quoi pouvez-vous vous concentrer ensemble si l’harmonie n’est pas envisageable à court terme?

Cela vous apportera un éclairage crucial sur votre situation.

 

Comment y arriver?

Proposer à sa famille de faire ensemble un exercice de vision lorsqu’on sent qu’il y a un blocage au sein de l’entreprise, c’est une façon beaucoup moins « confrontante » d’amorcer un échange pour aborder les problèmes rencontrés.

Pour vous, c’est peut-être le moment d’aborder les questions suivantes avec votre famille :

  • Comment avoir une priorisation commune des projets?
  • Comment améliorer l’harmonie dans notre famille?
  • Est-il le temps pour nous d’accepter d’avoir un directeur général non apparenté?
  • Comment s’entendre sur le partage des actions lors du prochain transfert d’entreprise?

Tant que tous les membres ne se seront pas entendus sur le sujet, vous risquez de tourner en rond et de travailler dans le vide.

En tant que facilitatrice et médiatrice auprès des familles en affaires, je remarque que dans 95 % des cas, le problème que rencontrent les familles en affaires, c’est qu’elles ne s’étaient même pas rendu compte qu’elles n’avaient pas de vision commune. Si chacun rame de son côté en allant dans une direction différente, le risque d’accrochage est beaucoup plus grand que si chacun des membres suit une direction commune!

 

Des échanges constructifs

Un des grands avantages de cette approche est de créer des échanges qui n’abîment pas l’harmonie.

Elle rend les discussions possibles au sein d’une famille, sans tomber dans les récriminations du genre : « On sait bien, toi tu cherches toujours la confrontation! C’est à cause de ton attitude que l’entreprise n’avance pas! ».

En cherchant d’abord à déterminer les priorités communes, puis en réfléchissant ensemble sur la manière d’y arriver, cela facilite la discussion en structurant l’échange. On évite de tomber dans les problèmes plus personnels, qui nous amènent parfois trop dans les émotions. On suit ainsi dans l’ordre les étapes de la théorie de la gestion de conflits :

  1. Déterminer la vision, l’objectif commun.
  2. Comment y arriver?
  3. Ensuite, passer aux problèmes interpersonnels.

S’écouter pour s’harmoniser

En résumé, avant de trouver l’harmonie, encore faut-il savoir repérer ce qui bloque, prendre le temps de s’écouter, même dans la colère et les désaccords, afin de trouver la « convergence dans la divergence ». La bonne solution pour vous, ce sera celle sur laquelle vous tomberez tous d’accord.

Petit à petit, avec la patience et l’amour que vous y investirez, l’harmonie dans votre famille en affaires refleurira et vous pourrez récolter les fruits produits par la mise en place de votre vision commune.

Je vous souhaite un bel exercice de vision avec vos proches!

 

----

La pensée harmonieuse du mois

La vision est le projecteur qui éclaire les membres de la famille

pour avancer avec sens et puissance,

en suivant votre voie ensemble.

 

À propos de ce blogue

Sylvie Huard est la fondatrice d’Harmonie Intervention, dont la mission est d’outiller les familles en affaires — qui ont des avantages et des particularités que les autres types d’entreprises n’ont pas — à atteindre la pérennité et l’harmonie à travers le transfert de leur entreprise. Son côté terrain la démarque : eh oui, elle a été cédante et repreneuse en entreprise non apparentée comme en entreprise familiale et elle est membre expert du Groupement des chefs d’entreprises. Avec authenticité, humour et professionnalisme, elle nous transporte dans l’univers passionnant des familles en affaires.

Sylvie Huard

Sur le même sujet

Blogues similaires

L’entrepreneur Big Brother?

16/11/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Les outils informatiques qui analysent le travail des employés pourraient causer des problèmes.

C’est la capacité hospitalière, stupide

08/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Sans un système de santé solide, Québec devra toujours fermer des pans de l’économie lors de crises sanitaires.

Quel futur pour Montréal?

11/01/2022 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Je croise les doigts que nous ne devenions pas une ville comme une autre.