La chasse aux galeries !

Publié le 05/04/2013 à 16:03

La chasse aux galeries !

Publié le 05/04/2013 à 16:03

BLOGUE. Nous avons la chance ici à Montréal d’avoir des artistes formidables qui connaissent du succès partout, de Toronto à Calgary, de New York à Miami, notamment. Cependant, le marché montréalais est restreint, car il y a trop peu d’acheteurs qui osent pousser la porte des galeries et pénétrer cet univers qui peut parfois être impressionnant.

Le « Rallye des galeries » s’est donné pour mission d’intéresser les jeunes professionnels aux arts visuels, de faire en sorte qu’ils visitent les galeries, qu’ils aient envie d’acheter et peut-être même de débuter une collection. Je suis un des organisateurs de cet événement entièrement réalisé par des bénévoles.

Cette année, le Rallye a voulu donner un tour d’horizon complet et un accès aussi bien aux galeries qu’aux centres d’art et même aux ateliers d’artistes habituellement moins accessibles.

Le Rallye a débuté au centre Phi, un magnifique espace qui, avec la Fondation DHC Art, est devenu un leader en art contemporain de calibre international. Tout cela grâce à l’investissement et à la vision d’une grande mécène montréalaise Phoebe Greenberg.

Les participants ont formé des groupes, qui étaient accompagnés de guides et experts tout au long du parcours. Durant le trajet en autobus ou dans les différentes galeries visitées, chaque participant pouvait poser toutes les questions qu’il voulait : comment s’établit le prix d’une œuvre, quel est le modèle d’affaire d’une galerie, qu’est-ce que le marché secondaire, comment débuter une collection, etc. Ils ont aussi eu le plaisir de rencontrer directement dans leurs ateliers les artistes David Lafrance, Karen Trask, Jean-François Lauda (qui partait ensuite exposer à Toronto) et 2Fik (qui aura une exposition solo dans les prochaines semaines à New-York).

La quatrième et dernière étape du Rallye avait lieu à l’Arsenal, nouveau temple de l’art contemporain né d’une vision et de la volonté des grands collectionneurs Pierre et Anne-Marie Trahan. Dans un espace spécialement mis en scène pour le Rallye, on retrouvait et on pouvait acheter des œuvres accessibles de tous les artistes découverts durant les circuits. La recommandation formulée aux participants était toute simple : « achetez-vous une nouvelle voiture un peu moins luxueuse et vous pourrez investir dans un ou deux tableaux. C’est un investissement plus durable! ».

******************************************************************************** 

Sébastien Barangé, Directeur des communications et affaires publiques de CGI. (Twitter @SBarange)

Sébastien a été journaliste à Radio-Canada et a collaboré au quotidien Le Devoir, il a par la suite été conseiller de Michaëlle Jean durant son mandat de gouverneure générale du Canada, de 2005 à 2010. Sébastien est reconnu pour son engagement envers la communauté montréalaise et siège au sein de plusieurs conseils d’administration dans les secteurs de l’éducation et de la culture.

président du comité exécutif d'artsScène Montréal (Business for the arts)

membre du conseil d'administration de Ensemble (ex Fondation Tolérance)

 

 

 

 

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Les ventes de véhicules automobiles ont reculé de 13% en avril au Canada

140 785 véhicules légers neufs ont été vendus en avril, soit à peine plus que les 140 460 vendus en mars.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.