Lettre à tous ces chefs qui ne savaient pas


Édition du 12 Février 2020

CHRONIQUE. Cher chef,

Vous êtes chef de la direction ou chef d'État ou de gouvernement.

Vous avez du pouvoir. Vous êtes responsable. En tout cas, lorsque les choses vont bien, vous n'hésitez pas à l'assumer, cette responsabilité. Oh ! il ne vous viendrait pas à l'idée de prétendre que vous avez tout fait. Vous n'en êtes pas moins responsable : vous avez planifié, décidé, recruté, coordonné, motivé...

Alors, chef de la direction, vous empochez votre bonification variable sans sourciller. Chef politique, vous revendiquez volontiers le mérite des réussites de votre gouvernement. Je ne me souviens pas d'avoir entendu un ministre chanter les louanges de ses fonctionnaires. Du genre : « Ce programme est une réussite indéniable, l'idée vient d'un sous-ministre adjoint et de son équipe, et le succès vient d'une exécution impeccable par les fonctionnaires. »

Alors, pourquoi votre responsabilité subit-elle une dilution homéopathique dès que votre organisation est prise la main dans le sac ? On a berné des consommateurs ? « Je ne savais pas que cette pratique existait ! » Un cadre a harcelé ses subordonné(e)s ? « Personne ne m'a jamais parlé de ça ! » On met au jour des pratiques de corruption dans l'organisation ? « Vous pensez bien que si j'avais su... » Ces phrases sont généralement suivies d'une condamnation (et généralement de la démission) d'un ou de plusieurs subordonnés.

Cher chef, pardonnez-moi de le dire : je suis généralement sceptique quand je vous entends clamer votre ignorance. Surtout s'il s'agit de gestes qui demandaient manifestement la collaboration de plusieurs personnes, à un échelon intermédiaire ou supérieur.

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Le caribou forestier: le cœur et la raison

COURRIER DES LECTEURS. La protection du caribou forestier occupe une place importante dans l’actualité depuis...

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour il y a 3 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Les marchés moins inquiets du variant Omicron. Les tendances laissaient présager une ouverture en hausse à Wall Street.

Bourse: Wall Street retrouve le moral et termine en forte hausse

Mis à jour le 07/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance sur un gain de plus de 300 points.

Les nouvelles du marché

Il y a 16 minutes | Refinitiv

Les sites polluants des sables bitumineux exemptés, Cenovus, Omicron et les raffineries américaines.