Start-ups: les cinq règles de la communication

Publié le 06/05/2021 à 07:03

Start-ups: les cinq règles de la communication

Publié le 06/05/2021 à 07:03

Un homme consulte un réseau social sur son téléphone cellulaire

On ne le dira jamais assez, la présence en ligne est importante et prioritaire. (Photo: Charles Deluvio pour Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. Le Québec est une véritable pépinière de talents et d’entreprises qui éclot. Se lancer en affaires est d’abord et avant tout une question de passion. Être entrepreneur, c’est également avoir de la vision, de l’instinct et ne pas avoir peur de prendre des risques. Au démarrage et à la croissance d’une entreprise, un aspect demeure important et primordial: la communication. Voyons ensemble cinq règles qui pourraient faire toute une différence dans la propulsion d’une start-up !

 

Inscrivez-vous au Défi Start-up!

 

#1 : la présence en ligne

On ne le dira jamais assez, la présence en ligne est importante et prioritaire. D’abord, les réseaux sociaux sont un incontournable pour accroître la visibilité d’une entreprise. Cibler les bonnes plateformes est un atout afin de joindre le public approprié. Si Facebook peut être très utile pour joindre un large auditoire plutôt âgé, il en sera une tout autre histoire pour TikTok ou LinkedIn. Ensuite, avoir un site Internet et une plateforme transactionnelle seront sans doute requis pour servir les affaires. Vous en conviendrez, la présence en ligne est la règle de base pour bien encrer une entreprise dans le 21e siècle.

 

#2 : les relations clients 

Pas de surprise ici non plus. Le client doit être au centre des stratégies. Que ce soit en ligne ou hors-ligne, chaque start-up veut joindre le plus efficacement et le plus rapidement possible son public cible. Plusieurs initiatives peuvent aider à atteindre cet objectif, dont la publicité en ligne. Ensuite, le plus important, c’est de garder une bonne relation avec le client. La création d’une infolettre peut alors permettre de fidéliser la clientèle. En tout lieu, l’assiduité dans les actions est nécessaire et importante.

 

#3 : la clarté en tout point

Rien de plus embêtant qu’un message empreint d’ambiguïté. Imaginons alors une entreprise dont la mission ou les services ne sont pas clairement exposés. La règle #3 doit donc être importante et mise de l’avant dans toutes les actions d’une start-up. La clarté en tout point et en tout lieu permettra d’atteindre et de fidéliser une clientèle plus rapidement. Cela sauvera également plusieurs centaines d’heures et de dollars à l’entrepreneur. Et en affaires, on sait très bien que le temps c’est de l’argent !

 

#4 : miser sur une stratégie média

Les médias, sociaux ou traditionnels, sont essentiels au déploiement d’une start-up. La visibilité médiatique peut avoir tout un impact sur un chiffre d’affaires. On le voit chaque semaine avec la populaire émission Dans l’œil du dragon qui change carrément le destin de dizaines d’entrepreneurs. Miser sur une stratégie adéquate peut donc s’avérer fort payante. Plusieurs agences spécialisées en relations publiques, en stratégie média ou encore en marketing Web et d’influence peuvent également être utiles dans le processus. Quoi qu’il en soit, être inventifs et créatifs est de mise !

 

#5 : la mesure des résultats

Comme pour la réalisation d’un mandat, il est important pour une start-up de prendre la mesure des résultats de ses actions de communication. Et plutôt que de le faire une fois le processus terminé ou après une campagne, il peut s’avérer judicieux de prendre le pouls des résultats à quelques étapes stratégiques d’une campagne. Encore une fois ici, cela pourrait permettre de sauver du précieux temps et de l’investissement qui pourra être injecté à bon escient dans l’entreprise.

Comme l’être humain, la communication est souvent complexe à comprendre. Mais il existe à tout coup quelques règles de base qu’il ne faut pas négliger. Qu’on soit entrepreneur ou client, nous sommes tous les jours confrontés à cet aspect. Tout un défi !

 

À propos de ce blogue

Pierre-Paul Boisvert est le président et fondateur de PURCOM Entertainment Group Inc. Son entreprise oeuvre dans le milieu du divertissement et des communications depuis 2002. Alors qu'il se lance en affaires à l'âge de 15 ans, il réalise qu'il a ce désir de bâtir et toujours aller plus loin, plus haut. Inspiré par René Angélil, il comprit rapidement que rêver grand était permis. Au fil des ans, il contribue activement au démarrage d'entreprises québécoises ainsi que de carrières d'artistes. Vingt ans plus tard, sa société est maintenant présente aux États-Unis en plus d'être solidement implantée au Québec. Mentor à HEC Montréal, il est également membre de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain en plus d'avoir reçu la certification PRP (Professionnel en relations publiques) remise par la Société québécoise des professionnels en relations publiques.

Pierre-Paul Boisvert
Sujets liés

Marketing

Sur le même sujet

Certains restaurants ont des croûtes à manger

BLOGUE INVITÉ. Si l’expérience client n’est pas au rendez-vous, les clients iront tout simplement ailleurs.

L’expérience impeccable d’Apple

BLOGUE INVITÉ. Inspirez-vous d’Apple. Mieux, copiez ses façons de faire en expérience client.

Blogues similaires

Les «buzzwords» polluent-ils votre marketing?

11/03/2021 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Entre vocabulaire à la mode et langue de bois, il n’y a souvent qu’un pas...

Voici le Top 10 de la chronique «Espressonomie» en 2020!

21/12/2020 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Retour sur les sujets qui vous ont passionnés durant l'année écoulée. (Attendez-vous à quelques surprises...)

Quatre questions à vous poser pour amorcer la nouvelle année

14/01/2021 | Isabelle Lord

BLOGUE INVITÉ. Est-ce que je ressens le besoin de modifier ma situation professionnelle?