Lire pour devenir un meilleur investisseur

Publié le 11/06/2021 à 09:38

Lire pour devenir un meilleur investisseur

Publié le 11/06/2021 à 09:38

Voici cinq livres que j’ai lus récemment et que je vous recommande. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Une des caractéristiques des grands investisseurs à long terme est qu’ils sont pour la plupart peu actifs sur les marchés, négociant très peu de titres au cours d’une année. Que peuvent-ils bien faire de leur temps? Ils le passent essentiellement à lire. Ils lisent des rapports annuels d’entreprises, ce qui leur permet de bien les connaître et les prépare à sauter sur l’éventuelle occasion d’acheter leurs titres, un processus qui peut prendre des années. Ils lisent aussi les journaux et magazines financiers, ce qui les aide à rester au courant des grands changements dans le monde et parfois d’identifier quelques occasions d’investissement.

Je crois aussi qu’ils lisent beaucoup de livres. C’est le cas de Charlie Munger, partenaire de longue date de Warren Buffett dans Berkshire Hathaway, qui a déjà dit que ses enfants le considéraient comme un «livre sur pattes» parce qu’il a en permanence un livre entre les mains. Apparemment, il affectionne tout particulièrement les biographies, lesquelles lui ont non seulement permis d’apprendre ce qu’il fallait faire pour réussir, mais surtout de ne pas répéter les pires erreurs commises par les autres.

Depuis ma tendre jeunesse, j’ai toujours été un grand lecteur. Au départ, j’affectionnais particulièrement la littérature, mais avec les années j’ai élargi mes horizons en ajoutant des biographies, des livres scientifiques, historiques, sur le sport et, évidemment, de nombreux livres portant sur l’investissement et la gestion d’entreprise.

Je me suis fixé comme objectif personnel de lire au moins un livre par semaine, un objectif que j’ai atteint au cours des nombreuses dernières années. Depuis quelques années, je répertorie ces livres et leur attribue une «COTE» (une véritable obsession dans la famille!) sur cinq étoiles. Bien que plusieurs livres ne m’apportent pas de leçons spécifiques à l’investissement, j’estime que la majorité d’entre eux, quel que soit le sujet, contribue à élargir mes horizons et à faire de moi un meilleur investisseur.

La saison estivale approchant à grands pas, j’ai pensé partager avec vous cinq livres que j’ai lus récemment et que j’ai cotés quatre ou cinq étoiles.

Le premier, que j’ai terminé récemment, est de Gautam Baid, «The Joys of Compounding – The Passionate Pursuit of Lifelong Learning» (*****), que je traduirais par «Les joies des intérêts composés–la quête passionnée d’une éducation qui dure toute une vie». J’ai beaucoup apprécié ce livre qui renferme de nombreuses leçons sur l’investissement présentées sous un angle que j’ai rarement vu dans d’autres livres sur le sujet. Je vous avoue humblement que je travaille moi-même à un livre portant sur l’investissement depuis plus de cinq ans et que plusieurs des facettes du livre de M. Baid ressemblent à celles de mon livre. Je suis donc peut-être un peu biaisé, mais j’ai beaucoup aimé lire (et relire) ce livre. Dans son livre, Baid écrit ceci: «les bons livres constituent la classe d’actif la plus sous-évaluée: avec le temps, les bonnes idées peuvent valoir des millions, voire des milliards, de dollars.» Un investissement de 25$ qui pourrait un jour vous valoir des millions de dollars.

Le deuxième a été écrit par Dan Ariely, «Predictably Irrational» (*****). Un autre livre que j’ai trouvé excellent et qui s’attarde particulièrement à l’aspect psychologique de l’investissement. Plus j’en apprends sur l’investissement, plus j’estime que la psychologie constitue un des plus importants piliers du succès boursier de l’investisseur. Si le sujet de la psychologie de l’investissement vous intéresse, je vous suggère également le livre de Morgan Housel, «The Psychology of Money» (****).

Le troisième a été écrit par le célèbre Bill Gates, fondateur de Microsoft, «How to Avoid a Climate Disaster: The Solutions We Have and the Breakthroughs We Need», (*****). J’apprécie grandement le raisonnement scientifique et le langage simple utilisés par M. Gates pour expliquer les défis majeurs que l’humanité doit relever pour résoudre les problèmes associés aux changements climatiques. Il est particulièrement rafraîchissant de constater que l’auteur est optimiste quant à nos chances de réussite, mais assez réaliste pour souligner que des efforts colossaux et rapides sont requis pour y arriver.

J’ai lu quelques livres de Will Durant au fil des ans et j’ai toujours aimé sa manière d’écrire et sa perspective sur l’histoire du monde. Dans le livre «Heroes of History: A Brief History of Civilization from Ancient Times to the Dawn of the Modern Age», (****), M. Durant nous présente les plus grands héros de l’histoire, selon lui, de Confucius à Aurèle, à Buddha, à Shakespeare.

Enfin, un livre que je trouve d’actualité vu ce qui se déroule présentement dans l’industrie des chemins de fer nord-américaine: «RAILROADER: The Unfiltered Genius and Controversy of Four-Time CEO Hunter Harrison», de Howard Green (****). Si vous voulez mieux comprendre la philosophie de gestion d’entreprise adoptée par la majorité des grandes sociétés de chemins de fer, ce qu’on appelle «precision railroading», et qui a été développée par feu M. Hunter Harrison, je vous suggère la lecture de ce livre.

Voilà! Profitez bien de la période estivale pour lire et devenir un meilleur investisseur!

Philippe Le Blanc, CFA, MBA

Chef des placements chez COTE 100

Blogues similaires

La Bourse est déjà en mode vacances

BLOGUE. En attendant des signaux plus fiables, les investisseurs restent en Bourse et ajoutent une dose de prudence.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?