Pourquoi la co-créativité fait-elle si peur?

Publié le 05/10/2011 à 09:39, mis à jour le 06/10/2011 à 14:10

Pourquoi la co-créativité fait-elle si peur?

Publié le 05/10/2011 à 09:39, mis à jour le 06/10/2011 à 14:10

La co-créativité permet d'accomplir des choses extraordinaires... Photo : DR.

BLOGUE. Vous l’avez sûrement déjà entendu ad nauseam : l’avenir appartient exclusivement à ceux qui sauront briller par leur créativité. Pas vrai?

Découvrez mes précédents posts

Plus : Facebook | Twitter

Le hic? C’est que tout le monde y va de sa propre solution pour développer la créativité au sein d’une équipe ou d’une entreprise, et du coup, plus personne ne sait quoi faire au juste pour se montrer vraiment créatif. Il y a des experts qui préconisent de bannir les brainstormings, d’autres qui au contraire recommandent d’y recourir de manière plus originale (les fameux petits chapeaux de couleurs de De Bono…); d’autres qui conseillent de penser out-of-the-box, d’autres, à l’inverse, inside-the-box; d’autres encore, de faire des petits dessins ou des collages; d’autres, de veiller à son alimentation, car pas d’idée saine sans un corps sain; d’autres, de se lever le matin du pied gauche, pas du pied droit, histoire de changer ses routines corporelles, et donc mentales; etc. C’est sans fin!

Qui a raison? Qui a tort? Allez savoir! Et si aucun de tous ces trucs d’experts n’était vraiment valable… Et si, dans le fond, il n’était pas si important que cela d’être soi-même si créatif que ça…

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Le système fédéral de crédits compensatoires pour les GES est lancé

Selon les militants écologistes, tout cela n’est qu’un moyen de permettre aux industries de continuer de polluer.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...