Les 4 règles d'or pour devenir génial au travail

Publié le 02/09/2015 à 07:11

Les 4 règles d'or pour devenir génial au travail

Publié le 02/09/2015 à 07:11

L'un des trucs consiste à savoir liquider les idées conventionnelles. Photo: DR

Le brainstorming. Oui, la fameuse réunion de remue-méninges qui est supposée permettre l'émergence d'idées neuves, pour ne pas dire géniales, mais qui se solde si souvent - pas vrai ? - par un échec retentissant. Un échec, n'ayons pas peur de le dire : d'ailleurs, cela ne se résume-t-il pas la plupart du temps par le fait que le plus fort en gueule en profite pour faire passer son idée, celle qu'il avait préparée depuis fort longtemps et qu'il voyait comme un excellent moyen d'accroître son pouvoir au sein de l'équipe, voire de l'entreprise? Je suis sûr que vous avez déjà vécu ça, et que vous avez peut-être même été depuis dégoûté à vie de ce genre de réunions...

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et pourtant, il est impératif de trouver des idées neuves. Sans quoi, votre entreprise va finir par devoir mettre la clé sous la porte. Alors? Que faire? Eh bien, une idée peut être de remuer des idées ensemble, mais autrement. Tout autrement. Comment, au juste? C'est là justement l'objet d'une étude passionnante, intitulée Beyond productivity loss in brainstorming groups: The evolution of a question. Celle-ci est signée par : Wolfgang Stroebe, professeur en psychologie sociale à l'Université d'Utrecht (Pays-Bas); Bernard Nijstad, professeur d'économie à l'Université de Groningue (Pays-Bas); et Eric Rietzschel, professeur de psychologie organisationnelle à l'Université de Groningue (Pays-Bas). Et le plus beau, c'est qu'elle se solde par des trouvailles fantastiques à cet égard...

Ainsi, les trois chercheurs ont noté un fait a priori étrange : lorsqu'on compare la performance d'un groupe à l'occasion d'un brainstorming à celle d'un individu isolé dans son coin planchant sur le même sujet il appert que l'individu s'en sorte nettement mieux que le groupe! Il trouve davantage d'idées, et surtout, de meilleures idées, en ce sens qu'elles sont plus originales! Autrement dit, on serait plus créatif seul qu'à plusieurs. Un argument de poids sur lequel ne manquent pas de s'appuyer ceux qui crient à la fumisterie dès lors qu'on prononce le mot 'brainstorming'.

Pour vérifier tout cela, ils ont décidé de se plonger dans les quelque 50 années de recherche sur la créativité en groupe, un volet de recherche né au milieu du XXe siècle, après qu'Alex Osborn, l'un des hauts-dirigeants de l'agence de publicité américaine BBDO, a concocté cette technique de brassage d'idées. Une technique basée sur deux principes :

Page suivante: les grands principes

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Vaccination obligatoire: 18 intervenants seront entendus

23/08/2021 |

La commission parlementaire durera deux jours complets, soit en personne au parlement ou en visioconférence.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...