Le meilleur conseil que je puisse jamais vous donner

Publié le 10/02/2015 à 07:17

Le meilleur conseil que je puisse jamais vous donner

Publié le 10/02/2015 à 07:17

Dans un autre texte, BJ Novak fait justement intervenir son experte en conseil auprès d’un personnage en proie à un dilemme fondamental. Soit une occasion en or de vérifier, concrètement, la pertinence de cette stratégie.

Ainsi, le personnage central de cette histoire est un ambulancier, plus précisément un conducteur d’ambulance. Il est le meilleur dans sa région. Le meilleur, en ce sens qu’il est celui qui conduit le mieux : vite et bien, sans jamais d’accident. Grâce à lui, des dizaines de gens sont sauvés chaque année, sachant que bien souvent la vie d’un blessé ne tient qu’à la rapidité de son transport aux urgences.

Le hic ? Cet ambulancier a un rêve secret : devenir chanteur. Il sait qu’il est le meilleur conducteur d’ambulance de la région, il le sait très bien, mais ce qui le ferait vraiment vibrer, ce serait de chanter. Mieux, de chanter ses propres chansons. Il finit par en parler à un collègue en qui il a confiance, lequel lui dit que ce serait «la pire connerie à faire», car à cause de cela des gens mourraient. Ni plus ni moins. Et il enfonce le clou en disant qu’il devrait déjà être fier d’être le meilleur dans son domaine, au lieu de tenter sa chance ailleurs, dans aucune garantie de réussite.

Puis, l’ambulancier en parle à cette fameuse amie qui donne toujours les meilleurs conseils du monde. Celle-ci finit par lui lancer sa première question clé : «Qu’est-ce que ton cœur te dit de faire ?»

Il y répond avec sincérité. Il indique que son cœur est partagé. D’un côté, son cœur lui dit qu’il est important de sauver des vies humaines, de venir en aide à autrui, d’autant plus qu’il est doué pour ça. D’un autre côté, son cœur lui dit aussi qu’il aimerait aller plus loin que ça et apporter du bonheur aux autres avec ses propres chansons.

Vient ensuite la seconde question clé : «OK, mais qu’est-ce que tes tripes te disent de faire ?». Et là, il se tait, médite et finit par sourire. «Tu sais quoi, tu viens de me donner le meilleur conseil du monde !», s’exclame-t-il alors.

Vous l’avez deviné, l’ambulancier se lance aussitôt dans une carrière d’auteur-compositeur interprète. Une carrière qui n’est certes pas couronnée par le succès populaire espéré, mais le personnage central fait preuve d’une grande sagesse, en réalisant toute la joie qu’il parvient à procurer, chaque année, aux enfants qui participent à la fête d’anniversaire de son petit neveu. «Les enfants se mettent alors à crier, en chœur : «Encore ! Encore ! Encore !». Et savez-vous ce que c’est que de chanter une chanson qui est née de vous dans une pièce remplie d’enfants qui dansent et rient à gorge déployée, et qui reprennent tous ensemble le refrain à n’en plus finir ? Le savez-vous ? Eh bien, c’est comme si le monde était vraiment magique, et que le monde, c’était vous !»

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Le système fédéral de crédits compensatoires pour les GES est lancé

Selon les militants écologistes, tout cela n’est qu’un moyen de permettre aux industries de continuer de polluer.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...