En panne d'idées neuves? Essayez donc ça!

Publié le 28/01/2015 à 07:09, mis à jour le 28/01/2015 à 12:07

En panne d'idées neuves? Essayez donc ça!

Publié le 28/01/2015 à 07:09, mis à jour le 28/01/2015 à 12:07

Le truc, c'est de fonctionner autrement en équipe... Photo: DR

Ça nous arrive tous. C’est même normal. Survient toujours un moment où nous tombons en panne d’idées neuves. On a beau se creuser les méninges, rien à faire, aucune étincelle d’intelligence ne jaillit en nous. Aucune. Absolument aucune. Et nous nous désolons, tout seuls dans notre coin…

Découvrez mes précédents billets

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Que faire pour s’extraire d’une telle impasse ? J’ai une suggestion pour vous, qui me paraît on ne peut plus simple à appliquer dans votre quotidien au travail. Une suggestion tirée d’une étude qui s’appelle Individualism-collectivism and the quantity versus quality dimensions of individual and group creative performance, laquelle est le fruit du travail de : Gad Saad, professeur de marketing à l’École de gestion John-Molson à Montréal (Canada), assisté de son étudiant Louis Ho; et Mark Cleveland, professeur de marketing à l’Université de Western Ontario à London (Canada). Voici de quoi il s’agit…

Les trois chercheurs ont demandé à 128 volontaires vivant à Montréal (Canada) et à 128 autres vivant à Taipei (Taïwan) de bien vouloir se prêter à une petite expérience. Il leur fallait faire preuve de créativité pour relever deux défis:

➢ Défi numéro 1 : le sixième doigt. Imaginons que nos mains soient dotées d’un sixième doigt. Quels avantages pratiques cela représenterait-il pour nous ? Et quel serait le plus grande de ces avantages pratiques, s’il fallait n’en retenir qu’un ?

➢ Défi numéro 2 : la ville sous-marine. Imaginons qu’une ville sous-marine soit bâtie. Quels arguments touristiques pourraient convaincre les vacanciers d’y séjourner ? Et quel serait l’argument le plus convaincant, s’il fallait n’en retenir qu’un ?

Amusants, comme défis, n’est-ce pas ? À Montréal comme à Taipei, les participants ont dû s’y prendre de deux manières différentes pour les relever : certains ont dû plancher sur le premier défi tout seuls dans leur coin, et sur le second, en groupe de quatre personnes ; et inversement, les autres ont réfléchi en groupe sur le premier défi, puis de manière isolée sur le second. L’idée des trois chercheurs était de récolter des données sur cinq points particuliers liés à la créativité :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Delta: les vaccins ne protègent qu'à 40% de la transmission (OMS)

24/11/2021 | AFP

«Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...