Comment éviter le suicide d'un de vos employés?

Publié le 29/01/2015 à 06:09, mis à jour le 29/01/2015 à 06:19

Comment éviter le suicide d'un de vos employés?

Publié le 29/01/2015 à 06:09, mis à jour le 29/01/2015 à 06:19

Comment expliquer un tel phénomène ? Un chiffre peut permettre de s’en faire une idée : seulement 56% des employés considèrent que leur entreprise œuvre vraiment pour leur bien-être. Oui, vous avez bien lu. Au Canada, seulement 1 employé sur 2 pense que son employeur se soucie de son bien-être !

Et ce, alors qu’une telle préoccupation a des effets positifs qui dépassent presque l’entendement :

➢ Productivité. 90% des employés pensent qu’un employeur qui se soucie vraiment de la santé mentale de ses employés a des répercussions positives sur la productivité.

➢ Loyauté. 86%, sur la loyauté.

➢ Fidélité. 83%, sur le recrutement et sur la fidélité.

C’est clair, me semble-t-il. Maintenant, la question saute aux yeux : comment s’y prendre concrètement pour envoyer le message à ses employés qu’on a à cœur leur santé mentale, pour ne pas dire leur bien-être quotidien au travail ? Voici les principales réponses données par les employés interrogés dans le cadre de l’enquête de Morneau Shepell :

➢ «Communiquez davantage et cessez de cloisonner.»

➢ «Aidez les employés à s’exprimer et à parler aux dirigeants.»

➢ «Encouragez la communication, sans risque de conséquence négative pour celui qui prend la parole.»

On le voit bien, la clé, c’est la communication. Une communication directe et sincère. Un point corroboré par les médecins également interrogés dans le cadre de cette enquête : leur principale recommandation pour pallier aux différents problèmes de santé mentale rencontrés en milieu de travail concerne «une meilleure communication» et «un meilleur soutien social». Soit, concrètement pour l’employeur : «Des superviseurs bien formés», «Des processus de résolution de conflits» et autres «Une meilleure écoute».

Bon. Je sais ce que vous pensez en ce moment précis. Quelque chose du genre : «C’est vrai, une meilleure communication, c’est primordial. Heureusement, chez nous, ça va bien sur ce plan-là». Ne le niez pas, c’est bel et bien ce que vous croyez, n’est-ce pas ?

Le hic, c’est qu’il se peut fort bien que vous vous trompiez. Que vous portiez des lunettes roses. C’est du moins ce que montre l’enquête de Morneau Shepell, sans l’ombre d’un doute :

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Delta: les vaccins ne protègent qu'à 40% de la transmission (OMS)

24/11/2021 | AFP

«Les vaccins sauvent des vies, mais ils n’empêchent pas totalement la transmission du Covid-19»

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...