Ce que vous devez absolument savoir sur les antivirus

Publié le 08/05/2023 à 12:52

Ce que vous devez absolument savoir sur les antivirus

Publié le 08/05/2023 à 12:52

La surveillance continue permet de détecter rapidement les signes d’une attaque en cours ou d’une intrusion dans le système. (Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. Dans un paysage numérique en constante évolution, la sécurité informatique est une préoccupation constante. Les antivirus jouent un rôle crucial dans la protection contre les menaces, mais il est essentiel de comprendre leur évolution, leurs limites et l’importance de la surveillance continue pour une sécurité optimale.

Dans cet article, nous explorerons les aspects essentiels des antivirus, allant de leur évolution récente aux moyens par lesquels les cybercriminels peuvent les leurrer. Nous aborderons également l’importance de la surveillance en continu et de l’utilisation d’une console centralisée pour avoir une visibilité globale des dispositifs de l’entreprise.

 

L’évolution des antivirus

Au cours des 10 dernières années, les antivirus ont connu une évolution significative, passant d’une simple détection de signatures à l’utilisation de techniques plus avancées pour faire face aux menaces plus sophistiquées.

Les antivirus traditionnels reposaient principalement sur la détection de signatures pour identifier les malwares connus. Ils utilisaient une base de données de signatures de virus et comparaient les fichiers suspects avec ces signatures pour déterminer s’ils étaient infectés. Cependant, cette approche était limitée, car elle ne pouvait détecter que les malwares déjà répertoriés dans la base de données.

Les antivirus modernes utilisent des techniques de détection heuristique, d’intelligence artificielle et d’analyse comportementale. En bref, cela consiste à analyser le comportement des programmes et à identifier les actions potentiellement malveillantes. Par exemple, ils surveillent les activités telles que l’accès non autorisé aux fichiers, les modifications non autorisées du registre système, les tentatives d’injection de code, etc. Cette approche permet de détecter les malwares qui ne correspondent pas aux signatures connues, mais qui présentent des comportements suspects.

 

Les limites des antivirus

Bien que les antivirus soient un outil essentiel dans la lutte contre les menaces, il est important de comprendre qu’ils ne garantissent pas une protection absolue. Les cybercriminels développent et raffinent constamment des techniques d’évasion. Ces techniques consistent à leurrer les mécanismes de détection de l’antivirus en essayant de camoufler les actions malveillantes ou d’exploiter des vulnérabilités pour lesquelles aucune méthode de détection n’est encore disponible.

Il est important de comprendre que les antivirus ne sont qu’une partie de la stratégie globale de cybersécurité. Pour surmonter les limites des antivirus, il est recommandé d’adopter une approche en couches de la sécurité qui comprend d’autres solutions complémentaires telles que les pare-feux, les solutions de détection et les outils d’analyse. De plus, une éducation et une sensibilisation constantes des utilisateurs sont essentielles pour prévenir les attaques basées sur l’ingénierie sociale. En résumé, ceux qui pensent qu’une solution d’antivirus les protège à 100% risquent d’avoir de mauvaises surprises.

 

L’importance de la surveillance continue

Pour compléter l’efficacité des antivirus, la surveillance continue joue un rôle essentiel dans la détection précoce des menaces et la réduction du temps de réponse aux incidents de sécurité. Il est possible qu’un antivirus détecte une menace, mais ne soit pas en mesure de l’éradiquer complètement. C’est pourquoi une stratégie de réponse aux incidents de cybersécurité est essentielle. La surveillance continue permet de détecter rapidement les signes d’une attaque en cours ou d’une intrusion dans le système. En gardant un œil attentif sur les alertes générées par l’antivirus, les équipes de sécurité peuvent réagir rapidement avec des mesures proactives telles que l’isolation du système compromis, la recherche de la source de l’attaque, la collecte de preuves et l’évaluation des scénarios potentiels de compromission plus complexes. Ces mesures permettent de limiter grandement les dommages potentiels.

 

Visibilité

Une console centralisée permet de recevoir et d’analyser les alertes générées par les antivirus de tous les appareils connectés à cette console. Cette pratique favorise une détection proactive des menaces potentielles. Les équipes de sécurité peuvent réagir rapidement aux alertes et prendre des mesures appropriées pour atténuer les risques. Les solutions modernes comme celles de Microsoft, SentinelOne et Crowdstrike favorisent l’utilisation des consoles centralisées.

L’intégration d’une solution d’antivirus avec d’autres solutions de surveillance telles qu’un SIEM (Security Information and Event Management) et un SOAR (Security Orchestration, Automation, and Response) revêt aussi une importance significative dans la protection des systèmes contre les menaces de plus en plus sophistiquées. Cette intégration permet une approche holistique de la cybersécurité, renforçant ainsi les capacités d’analyse, de détection et de réponse face aux attaques.

En intégrant l’antivirus au SIEM, il devient possible de centraliser et d’analyser les données de détection des antivirus en combinaison avec les journaux d’événements et les alertes générées par d’autres outils de sécurité. Cette approche permet d’avoir une vision globale des activités malveillantes potentielles, facilitant ainsi la détection précoce des menaces.

Le SOAR, quant à lui, offre une automatisation et une orchestration avancées des processus de réponse aux incidents de sécurité. En intégrant l’antivirus avec le SOAR, les équipes de sécurité peuvent automatiser les tâches de triage, d’analyse et de réponse aux alertes provenant des antivirus. Cela permet d’accélérer les temps de réponse, de réduire la charge de travail manuel et d’améliorer l’efficacité globale de la gestion des incidents.

Enfin, l’intégration de l’antivirus avec un SIEM et un SOAR permet une meilleure traçabilité et une analyse post-incident approfondie. Les données collectées par ces solutions peuvent être utilisées pour la génération de rapports, l’analyse des tendances, l’amélioration continue des politiques de sécurité et la compréhension des schémas d’attaque spécifiques.

 

Sélection d’une solution d’antivirus et d’un fournisseur

Dans le paysage numérique actuel où les cybermenaces sont de plus en plus sophistiquées, choisir le bon antivirus et le bon fournisseur de surveillance et d’intégration est essentiel pour assurer la sécurité de votre entreprise. Cependant, avec de nombreuses options disponibles sur le marché, il est crucial de prendre en compte certains critères clés lors de la sélection. Cette section met en lumière les facteurs à prendre en considération pour choisir un antivirus efficace et un fournisseur fiable pour la surveillance, l’intégration et l’évolution.

Adaptabilité et évolutivité : Votre antivirus doit être capable de s’adapter aux besoins spécifiques de votre entreprise et de s’intégrer facilement à d’autres solutions de cybersécurité. Assurez-vous que l’antivirus est évolutif pour répondre à la croissance de votre entreprise et à l’évolution des menaces de cybersécurité. Par exemple, est-ce qu’il supporte les Mac ?

Intégration avec d’autres outils de cybersécurité : Assurez-vous que l’antivirus peut s’intégrer de manière transparente avec d’autres solutions de sécurité telles que les SIEM (Security Information and Event Management). Une intégration efficace améliore la visibilité et la coordination des activités de sécurité.

Gestion centralisée : Optez pour une solution d’antivirus offrant une console centralisée qui permet une gestion simplifiée de la sécurité informatique.

Facilité de déploiement : Les bonnes solutions modernes d’antivirus se déploient rapidement et sans trop de friction.

Réputation et expérience du fournisseur en cybersécurité : Plusieurs fournisseurs se lancent en cybersécurité par qu’il y a une forte demande. Assurez-vous que vos fournisseurs ont de l’expérience en cybersécurité. Ils seront beaucoup plus efficaces pour répondre à un incident quand l’antivirus ne sera pas en mesure de bloquer une attaque.

En conclusion, les antivirus jouent un rôle essentiel dans la protection contre les menaces de cybersécurité, mais ils ne sont qu’une couche dans votre système de défense. Pour choisir le meilleur antivirus pour votre entreprise, il est important de prendre en considération des critères tels que l’adaptabilité, la gestion centralisée, l’intégration avec d’autres outils de sécurité, les performances et la réputation du fournisseur. Il est également crucial de comprendre les limites des antivirus modernes, comme les techniques d’évasion utilisées par les cybercriminels expérimentés. Par conséquent, une approche en couches de sécurité, intégrant différentes solutions de sécurité complémentaires, est recommandée pour renforcer la posture de sécurité globale d’une entreprise. Cela peut inclure l’utilisation de pare-feux, de systèmes de détection des intrusions, de SIEM et de SOAR, ainsi que des stratégies de réponse aux incidents de cybersécurité efficaces. En fin de compte, une combinaison judicieuse de technologies, de processus et de sensibilisation des utilisateurs est nécessaire pour se protéger efficacement contre les menaces émergentes. En restant proactives et en restant à jour avec les dernières avancées en matière de cybersécurité, les entreprises peuvent réduire considérablement leur exposition aux risques et assurer la protection de leurs actifs et de leurs données sensibles.

 

 


À propos de ce blogue

Martin Berthiaume travaille dans le domaine de la cybersécurité depuis plus de 20 ans. Il a un parcours de carrière atypique, ce qui est souvent le cas en cybersécurité. Titulaire d’un baccalauréat en actuariat de l’Université Laval, Martin a fondé en 2004 le Groupe Enode, parmi les premières entreprises en cybersécurité au Canada, offrant une plateforme de gouvernance et de gestion des risques, qui a été acquise par TELUS en 2014.  En 2018, avec la vision et l’ambition de développer la meilleure solution contre les cyberattaques au monde, Martin a fondé Mondata, qui offre la première plateforme de Cybersécurité 3e génération. Son objectif ultime ? Démocratiser, vulgariser et rendre accessible la cybersécurité pour toutes les organisations, car peu importe la taille de votre entreprise, les risques se font de plus en plus présents et il est temps d’y remédier.

Martin Berthiaume

Blogues similaires

Tous égaux face aux IA ?

26/03/2024 | Olivier Laquinte

EXPERT INVITÉ. On entend le plus souvent les trop optimistes et les trop pessimistes.

Emplois coupés ou semaine de 4 jours: l'avenir du travail à l'ère de l'IA

08/04/2024 | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. Repenser l’essence du travail à l'aube de la quatrième révolution industrielle.

Vos diplômes ne m’impressionnent pas!

11/04/2024 | Dominic Gagnon

Le diplôme est important, mais il y a beaucoup plus à considérer lorsque vient le temps d’embaucher quelqu’un.