Nous sommes dans un marché haussier...du pessimisme!

Publié le 04/09/2010 à 16:39, mis à jour le 04/09/2010 à 17:27

Nous sommes dans un marché haussier...du pessimisme!

Publié le 04/09/2010 à 16:39, mis à jour le 04/09/2010 à 17:27

BLOGUE.

"Nous sommes dans un bull market du pessimisme'', a déclaré Richard Zinman lors d'une entrevue à CNBC. Ce directeur de la gestion chez Credit Suisse Securities s'est exprimé ainsi :

''C'est l'un des meilleurs environnements que j'ai vus dans ma carrière pour investir dans les actions. Je suis un grand supporteur de la régression vers la moyenne (qui dicte que tôt ou tard, les prix se dirigent vers la moyenne du passé). Durant ces trois dernières années, le rendement moyen des actions a été de -9%, alors que les bons du trésors 10 ans sont en hausse de 9%. C'est une différence de 18% entre les deux. Si vous êtes un investisseur à long terme, c'est un bon temps pour délaisser les titres à revenus fixes pour investir dans les actions.''

La dernière phrase est intéressante. M. Zinman dit que le temps est propice pour passer des obligations aux actions. Cependant, nous ne connaissons personne qui ait investi dans les titres à revenus fixes ces trois dernières années, et qui serait prêt à soudainement favoriser les actions! Avec tout ce qui est véhiculé dans les médias, jamais les investisseurs n'ont été aussi effrayés. Même plusieurs gestionnaires de fonds de couverture ont vendu beaucoup d'actions durant le 2e trimestre, préférant la stabilité des revenus d'intérêts.

Nous sommes d'accord pour dire que nous sommes dans un ''bull market'' du pessimisme. Pour ce qui est de la régression vers la moyenne, l'avenir nous le dira. Nous constatons cependant que le risque est plus élevé que jamais pour les détenteurs d'obligations à long terme. Si le scénario de la dépression ne se matérialise pas, ils pourraient subir des pertes importantes. Les taux de rendement étant tellement bas, peut-être vaudrait-il mieux pour ceux qui craignent l'économie de conserver tout leur portefeuille en argent, au lieu de prêter à des gouvernements qui dépensent sans compter.

 

Blogues similaires

La Bourse ballotée entre deux maux, à mi-année

Mis à jour le 23/06/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Après le choc de l'inflation, le spectre d'une récession remanie les pions en Bourse.

Bourse: 90% du succès, c'est de ne pas vendre dans les baisses, dit François Rochon

24/06/2022 | Denis Lalonde

BALADO. Les reculs des marchés boursiers jumelés à l'inflation mettent la patience des investisseurs à rude épreuve.