L'écart de richesse au Canada risque de se creuser

Publié le 20/04/2013 à 10:38, mis à jour le 23/04/2013 à 13:05

L'écart de richesse au Canada risque de se creuser

Publié le 20/04/2013 à 10:38, mis à jour le 23/04/2013 à 13:05

Peut-on prévenir l'accroissement de l'écart entre riches et moins riches? Pour y arriver, nous pensons qu'une résidence principale ne devrait jamais être considérée comme un investissement. Trop souvent, nous entendons des justifications de toutes sortes pour débourser de l'argent en ayant recours au crédit.  ''C'est vrai, 20 000$ pour une cuisine plus belle, c'est cher; mais dans le fonds, c'est un investissement!''. Ce genre de raisonnement conduit à la catastrophe. Non seulement on néglige d'investir dans sa retraite (actions,  obligations et autres), mais en plus, on crée une dette pour effectuer une importante dépense!

Si vous êtes aisé financièrement, et que votre maison représente moins de la moitié de votre valeur nette, il y a fort à parier que vous raisonnerez de façon différente. Lorsque l'on engendre des gains ou des revenus par le biais de ses investissements, on peut plus facilement établir une comparaison équitable et réaliser qu'une dépense demeure une dépense. Malheureusement, la forte montée de l'immobilier lors de la dernière décennie a contribué à une augmentation significative de l'affectation des revenus aux dépenses de la maison (achat et rénovation) chez la classe moyenne. Un ralentissement de notre économie ainsi qu'une baisse du prix des maisons exerceront un impact considérable sur leurs finances. L'écart de richesse ne peut donc que s'agrandir par rapport aux mieux nantis. Qu'en pensez-vous? Êtes-vous plus optimiste sur la question?

 

Au sujet des auteurs du blogue : Patrick Thénière et Rémy Morel sont propriétaires de Barrage investissement privé, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Blogues similaires

Le marché baissier envoie des recrues dans les mains d'acquéreurs

BLOGUE. La dépréciation de dentalcorp et de Converge Technology attire des offres. D'autres pourraient suivre.

Bourse: analyse des résultats des six grandes banques canadiennes avec Luc Girard

02/12/2022 | Denis Lalonde

BALADO. La Banque Royale et la Banque TD ont particulièrement retenu l'attention cette semaine.