Le parcours du combattant de Michael Kutcher

Publié le 27/07/2021 à 11:30

Le parcours du combattant de Michael Kutcher

Publié le 27/07/2021 à 11:30

Michael Kutcher et son frère jumeau Chris (alias Ashton) Kutcher en 2013 (Photo: Getty Images)

BLOGUE INVITÉ. Avec une paralysie cérébrale diagnostiquée à l'âge de trois ans et une transplantation cardiaque qui lui a sauvé la vie après avoir appris qu'il lui restait 48 heures à vivre à l'âge de treize ans, la vie de Michael Kutcher a été marquée moins par les obstacles qu'il a rencontrés que par le courage dont il a fait preuve pour les surmonter.

Maintenant le vice-président adjoint de Transamerica et un conférencier de renom, M. Kutcher a montré au monde sa volonté de réussir malgré les obstacles. 

Principal handicap moteur actuel, la paralysie cérébrale peut avoir des effets très divers. Bien qu'il doive faire face à une mobilité limitée du côté droit et à des obstacles supplémentaires en ce qui concerne la parole, l'audition et la vue, M. Kutcher n'a jamais été traité différemment par sa famille. Ils ont créé un sentiment d'unité et d'inclusion, le mettant au défi de suivre le rythme de son frère jumeau, Chris (connu professionnellement sous le nom d'Ashton), et de sa sœur, Tausha. 

«Je pense que c'est vraiment ce qui m'a donné la force pour surmonter les défis et les obstacles, dit M. Kutcher à propos de son système de soutien familial. Mais j'ai beaucoup appris en dehors de la famille, en interagissant avec différentes personnes, et malheureusement, dans la société, les personnes à mobilité réduite sont regardées comme étant différentes. J'ai fait face à ces luttes, et je fais encore face à ces luttes.» 

Plutôt que de laisser sa mobilité réduite dominer son quotidien, M. Kutcher s'est donné pour mission de considérer la vie comme une opportunité. Il a commencé à chercher à faire des conférences où il pourrait partager son histoire et a commencé à travailler avec la Fondation de Paralysie Cérébrale.

En informant autant de personnes que possible sur la paralysie cérébrale et en défendant l'importance des dons d'organes, il ouvre l'esprit des gens et encourage d'autres personnes à mobilité réduite à partager leur histoire. 

«Mon objectif n'est pas d'atteindre tout le monde, partage M. Kutcher. Si je peux toucher une personne, c'est mon objectif. Si j'en touche plusieurs, c'est génial. Mon but est simplement d'inspirer et d'avoir un impact sur des vies et de provoquer un changement en enseignant aux gens l'importance du don d'organes. Si vous regardez ma vie, j'ai fait beaucoup de choses au cours des 30 dernières années. J'ai pu inspirer des gens, j'ai été un membre productif de ma communauté, et j'ai des enfants qui ne seraient pas là aujourd'hui sans la générosité de quelqu'un d'autre.» 

 

Vivre dans un état d’esprit positif

M. Kutcher a développé l'idée que tout le monde souffre d’une faiblesse d'un type ou d'un autre, mais il préfère les appeler «diffabilités». Il se concentre sur le fait que nous avons tous des capacités positives, malgré le fait qu'elles puissent différer.

«Je pense que nous devons être à l'aise avec ce que sont nos capacités, et comprendre que nous ne sommes peut-être pas capables de faire les choses comme les autres, explique M. Kutcher. Soyez à l'aise avec ce que vous pouvez faire dans le cadre de vos propres capacités. Parce qu'en fin de compte, nous sommes tous différents, et à quoi ressemblerait le monde si nous étions tous pareils? Il serait très ennuyeux. Ce sont les différentes capacités qui font tourner le monde.» 

Pour partager l'histoire de la façon dont il a utilisé ses propres capacités pour avoir un impact positif sur le monde, M. Kutcher a décidé d'exploiter le temps que la pandémie de COVID-19 lui a donné pour écrire ses mémoires, sous le titre My Yellow Brick Road.

En écrivant ce livre, il espère donner aux lecteurs une nouvelle perspective sur la façon de vivre avec un état d'esprit positif malgré les obstacles qui peuvent se présenter. 

«Mon but est que les lecteurs se disent: voilà un type qui a dû surmonter des obstacles que la plupart des gens ne peuvent même pas imaginer, et il se tient toujours droit, il est toujours optimiste, et il donne une image positive de la façon de surmonter les défis tout en profitant de la vie, dit M. Kutcher. Et c'est l'autre message que je veux faire passer: on ne se rend pas compte à quel point la vie est formidable avant d'être confronté à la mort, et il est si important d'avoir cette appréciation de la vie.»

Après avoir vécu des événements majeurs qui ont changé sa vie à un jeune âge, M. Kutcher aurait pu choisir d'être une victime, mais au lieu de cela, il a décidé d'être un vainqueur. En transformant ses obstacles en opportunités et en s'appuyant sur ses «diffabilités», ce personnage inspirant a pu toucher des personnes de tous horizons et les encourager à vivre pleinement leur vie.

 

Karl Moore et Haley Crawford. Karl est professeur agrégé dans la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill et Haley est récente diplômée de la Ivey Business School.

 

À propos de ce blogue

Chaque semaine, Karl Moore, professeur agrégé à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, s’entretient avec des dirigeants d’entreprise de calibre mondiale au sujet de leur parcours, les dernières tendances dans le monde des affaires et l’équilibre travail-famille, notamment.

Karl Moore

Sur le même sujet

Protection des données : les PME sont-elles prêtes pour les lois à venir?

Édition du 22 Septembre 2021 | Philippe Jean Poirier

TRANSFORMATION NUMÉRIQUE. Les entreprises feront face à de nouvelles obligations légales en matière de protection...

Rétention: aidez les proches aidants

22/09/2021 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Ces employés font souvent preuve de qualités dont votre organisation pourrait grandement bénéficier.