Titres à surveiller: Genivar, D-Box et Atrium

Publié le 20/06/2013 à 09:31, mis à jour le 20/06/2013 à 09:49

Titres à surveiller: Genivar, D-Box et Atrium

Publié le 20/06/2013 à 09:31, mis à jour le 20/06/2013 à 09:49

D-Box (DBO, 0,22$) : mieux que prévu

Valeurs mobilières Industrielle Alliance réitère une recommandation « achat spéculatif ».

Au quatrième trimestre, la société de sièges de cinéma réactifs rapporte une perte ajustée de 700 000$, comparativement à une attente maison pour une perte de 900 000$.

Steve Li indique qu’à la fois la division cinéma commercial et celle des équipements d’origine surpassent ses attentes. Il se dit enthousiaste face aux vents arrières qui semblent souffler pour l’année à venir.

L’analyste note que le nombre d’exploitant de cinéma avec plus d’un emplacement équipé est en hausse (32 au quatrième trimestre 2013 contre 20 en 2012) et le nombre de cinéma avec plus d’un écran l’est aussi (21 contre 12).

Il voit la tendance se poursuivre en ce que D-Box a été en mesure d’obtenir 28 lancements de films cette année, contre 22 l’an dernier. Elle a en outre réussi à obtenir 5 des 6 blockbusters qui doivent s’amener à l’écran.

L’anticipation pour l’exercice 2014 (31 mars) est pour une perte de 0,01$ par action.

La cible est à 1$.

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

La Bourse ballotée entre deux maux, à mi-année

Mis à jour le 23/06/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Après le choc de l'inflation, le spectre d'une récession remanie les pions en Bourse.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?