François Pouliot: Corruption, pourquoi la commission devrait attendre

Publié le 01/12/2010 à 09:23, mis à jour le 01/12/2010 à 09:21

François Pouliot: Corruption, pourquoi la commission devrait attendre

Publié le 01/12/2010 à 09:23, mis à jour le 01/12/2010 à 09:21

Beaucoup d'excitation en milieu d'après-midi, mardi, alors que certains médias se sont mis à rapporter que le gouvernement Charest créait une unité permanente pour lutter contre la corruption dans la construction.

Puis, la nouvelle s'est un peu amoindrie et a plutôt évolué vers le fait que le gouvernement recherchait une solution permanente et songeait à une unité permanente.

Une unité permanente? De quoi parle-t-on?

En fait, l'essentiel de la nouvelle était déjà sorti. Le gouvernement songe effectivement à créer ce que l'on pourrait plutôt qualifier de « superstructure permanente ». C'est ce que confiait il y a quelques jours le ministre Robert Dutil au confrère Jean-Marc Salvet, du Soleil.

Si l'on comprend bien le ministre de la Sécurité publique, Québec aimerait pouvoir amener plus de monde à la table policière. Il parle notamment du ministère des Transports et des Affaires municipales, qui ont déjà des divisions d'enquête. Histoire d'avoir plus d'oreilles et de yeux dans l'univers de la construction pour alimenter la police et discipliner le secteur en permanence.

Apparemment, une structure apparentée existe à New York, et donne de bons résultats.

Une bonne idée?

À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

Blogues similaires

Bourse: la Fed souffle le chaud et le froid

BLOGUE. Le nouveau parcours des taux de la Fed est revenu hanter les marchés en passant par Londres.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?