L’exécution est plus importante que l’idée

Publié le 10/11/2022 à 13:15

L’exécution est plus importante que l’idée

Publié le 10/11/2022 à 13:15

Les idées sont faciles. C’est l’exécution des idées qui sépare vraiment les grands des petits! (Photo : Krakenimages pour Unsplash.com)

BLOGUE INVITÉ.  Je ne compte plus le nombre de fois où je rencontre une personne qui semble avoir un fort potentiel entrepreneurial et que lorsque je pose la question : mais qu’est-ce que tu attends pour te lancer? Elle me répond : «je n’ai pas encore trouvé L’IDÉE!»

Évidemment, cette personne cherche ce moment où la grande idée viendra, quelque chose d’unique, de différent, qui bouleversera le statu quo. Perte de temps!

Les idées sont faciles. C’est l’exécution des idées qui sépare vraiment les grands des petits!

Alors, toi qui penses enfin l’avoir trouvée, cette idée exceptionnelle, j’ai malheureusement quelque chose à te dire… désolé, mais ton idée n’est pas spéciale! La vérité? Il y a probablement d’autres entrepreneurs ou entreprises qui ont aussi cette idée et qui sont tout aussi motivé que toi à la mettre en place et d’en faire un succès. Tu sais, il y a aussi des idées totalement banales qui peuvent devenir des succès planétaires. Pensons simplement à Couche-Tard! Qui dirait que c’était une bonne idée « d’ouvrir des dépanneurs ». Personne! Pourtant, la capitalisation de Couche-Tard est de près 70 milliards de dollars – de quoi faire rougir la majorité des compagnies avec la «bonne idée». Pourquoi ce succès? Simplement parce que l’exécution de Couche-Tard est impeccable.

Est-ce que de lancer Lightspeed était une excellente idée? Pas du tout!  Il existait déjà, bien avant Lightspeed, des centaines de systèmes de points de vente pour les restaurants ou les boutiques. Pourtant, elle est aujourd’hui reconnue comme l’une des entreprises technologiques montréalaises les plus prolifiques! Ce n’est pas l’idée qui est derrière ce succès, c’est l’exécution.

La vérité : je ne pense pas non plus que ce que fait Connect&GO est une idée si géniale. En soi, avant que nous prenions la décision d’attaquer le marché des attractions, il existait déjà de multiples solutions disponibles sur le marché. Et oui, en soi, nous nous sommes inspirés de ce qu’ils font de bien et avons mis 100 fois plus d’énergie à faire de notre plateforme quelque chose de plus stable, fonctionnel et simple. Mais non, de lancer une plateforme de gestion des attractions tout-en-un n’est pas une idée « euréka ». Est-ce que cela diminue l’impact et le succès que nous avons : loin de là!

Et même si votre idée unique devient une entreprise solide générant beaucoup de revenus, vous pouvez être certain que rapidement, quelqu’un la réutilisera et essayera de faire mieux que vous. Et selon mon expérience, c’est rarement le 1er qui gagne. Le premier devra investir massivement pour évangéliser et faire comprendre son idée ou produit, s’il réussit, souvent à coup de millions, il aura déjà tracé le passage pour les prochains!

Malgré le fait que votre idée ne soit pas unique et très probablement facile à copier, vous pouvez toujours augmenter vos chances de succès par rapport aux autres. Comment? Simplement en vous concentrant sur l’exécution de votre idée et faire en sorte qu’elle fonctionne mieux que quiconque sur la planète.

 

Passer de l’idée à l’exécution!

Un espace de la taille du Grand Canyon sépare l'idée et l'exécution. Même lorsqu’ils trouvent enfin «l’idée», la majorité des gens deviennent simplement paralysés en réfléchissant au travail nécessaire pour mettre leur idée en place ou simplement leur peur de l’inconnu. Les vrais gagnants seront ceux qui exécutent leur idée et qui se rendent de l’autre côté du canyon! 

Afin de passer de l'idée à l'exécution et ainsi vous assurer un avantage majeur sur vos concurrents, portez une attention particulière à deux choses qui risquent de fortement influer votre succès : la rapidité et l’équipe.

 

Vitesse, vitesse et vitesse!

Le point le plus important lorsque vous avez finalement votre idée? La vitesse de pouvoir la tester et la mettre sur le marché. Trop d’entrepreneurs tombent en amour avec leur idée et tentent d’en faire le produit parfait avant même de commencer à le présenter à de potentiels clients. C’est une très mauvaise idée! Ce que vous pensez être une idée géniale ne l’est peut-être pas dans les yeux de vos potentiels clients. Par exemple, dans le nouveau podcast propulsé par Openmind, « Pivot » qui s’intéresse au développement de produit, le fondateur de GSoft, Simon De Baene mentionnait qu’il lui a fallu plus de deux ans avant de réaliser que Sharegate ne fonctionnait pas du tout et un an et demi pour refaire complètement Officevibe, l’ayant rendu trop lourd et complexe pour les utilisateurs qui l’abandonnaient presque instantanément.

Vous devez donc mettre un maximum de votre énergie dans l’objectif d’arriver le plus rapidement possible à la phase de précommercialisation. Faites toutefois attention, il y a un équilibre très délicat à maintenir entre la vitesse et la qualité. Votre objectif doit être de lancer immédiatement un produit ou un service fonctionnel et d’une certaine qualité que les clients apprécient. Une certaine qualité est loin de la perfection et comme le dit si bien le fondateur de LinkedIn, Reid Hoffman : «si vous n’êtes pas gêné par la première version de votre produit, vous l’avez lancé trop tard». Depuis le lancement de notre nouvelle plateforme dans le domaine des attractions en 2020, je ne pense pas qu’il ait un seul moment où mon équipe et moi ayons été entièrement satisfaits du logiciel que nous développions, mais nous avons compris la nécessité d'amener le client à l'utiliser rapidement et à influencer nos choix. Le résultat : en moins de 3 ans, nous avons réalisé ce qui a pris plus de 10 ans à la majorité de nos compétiteurs et avons aujourd’hui un produit utilisé par des millions d’utilisateurs partout sur la planète.

 

Le succès = bien vous entourer!

Deuxièmement, bien que je sois de l’avis que travailler plus dur est stupide, je pense qu’au début d’une aventure, c’est souvent ceux qui vont travailler plus fort et plus intelligemment que les autres qui risquent de gagner la course! Vous devez mettre en place une équipe très motivée et qui est investie dans votre idée. Si c’est votre première aventure, entourez-vous de gens qui ont de l’expérience et l’ont déjà fait. Mettez en place une culture d’intrapreneuriat qui fera que vos employés se sentiront aussi motivés que vous à exécuter votre idée et en faire un succès. Si vous n’arrivez pas à former la bonne équipe, vos chances de succès sont presque nulles. Du moins, c’est le constat des recherches approfondies sur l’importance de la dynamique d’équipe et de la répartition des actions entre les membres du livre «The Founder Dilemma» écrit par Noam Wasserman, professeur à l’Université Harvard.

 

Rejoignez un incubateur 

Selon la BNC, «un incubateur d’entreprise c’est un organisme qui vient en aide aux entrepreneurs qui souhaitent se lancer en affaires. L’incubateur prend en charge le participant et il lui offre du mentorat, des formations et des outils qui lui permettront de structurer son idée et de la réaliser». En tant qu’entrepreneur en résidence dans quelques incubateurs, je dois parfois m’avouer un peu jaloux de ne pas avoir eu accès à ce type d’organisation lorsque je me suis lancé en affaires. Rejoindre un incubateur, selon mon expérience, décuple vos chances de succès, mais aussi celle de perdre moins de temps. Si votre idée a du potentiel, rapidement, celui-ci vous aidera à le découvrir, entre autres, en confrontant vos idées au marché.

C’est le cas par exemple de Zù et son programme Genesis qui propose en seulement 8 semaines de passer du concept au lancement de votre start-up, mais aussi d’une foule d’autres incubateurs présents partout à travers le Québec.

 

L’entrepreneur n’est pas qu’un visionnaire!

La perception idéalisée de l’entrepreneur est celle de l’idéaliste, générateur d’idées et de rêves. Trop de gens associent la possibilité de se lancer en affaires avec celui d’être extra-créatif ou d’avoir des idées de génie. C’est encore une fois faux!

L’entrepreneur est avant tout une personne qui prend une idée, qu’elle soit ingénieuse ou pas, qui s’entoure de personnes de talents, mais surtout, qui mettra son énergie à exécuter un plan d’action pour que cette idée ne reste pas sur les tablettes et qu’elle devienne un projet concret.

Cessez immédiatement de chercher l’idée parfaite. Trouvez simplement un problème, déchiffrez-le et testez la réaction du marché. Vous sauverez beaucoup de temps et d’énergie!  

À propos de ce blogue

L’innovation et l’entrepreneuriat sont deux sujets qui me touchent particulièrement. Depuis mon plus jeune âge, mon TDA/H m'a toujours donné l’impression d’être différent. Ce surplus d’énergie constant est devenu un véritable incubateur à idées. Je partagerai donc avec vous mes réflexions et des histoires inspirantes qui touchent l’innovation, mais aussi la santé mentale des entrepreneurs. Parfois provocant, je m’assurerai de vous sortir de votre zone de confort.

Dominic Gagnon

Sur le même sujet

Difficile d'entreprendre quand on rejette le succès

01/02/2023 | Pierre Graff

BLOGUE INVITÉ. La part des entrepreneurs dans la population active est inférieure à celle dans les autres provinces.

Il faut s’inspirer de l’Université de Moncton!

31/01/2023 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Pour le recteur, la créativité, la langue française et la diversité sont essentielles au succès.

Blogues similaires

ChatGPT: après les fake news, le fake smart!

24/01/2023 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Il y a un danger dont nous parlons peu, mais qui, à mes yeux, est une grande source d’inquiétude...

Cinq secondes pour un destin

27/04/2022 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Même en temps de crise, on devrait toujours aller de l’avant en ne s’éloignant jamais de l’essentiel.

Noël aux couleurs de notre culture

21/12/2021 | Mélanie Paul

BLOGUE INVITÉ. Offrir un cadeau fait par des Autochtones est un bon moyen de tisser des liens avec les Premières Nations