Bourse: WSP, CAE et le Canadien National sous la loupe de Steve Bélisle

Publié le 14/10/2022 à 07:30

Bourse: WSP, CAE et le Canadien National sous la loupe de Steve Bélisle

Publié le 14/10/2022 à 07:30

Le logo de WSP

WSP a renoncé à se lancer dans une guerre des enchères pour l'acquisition de la société britannique RPS. (Photo: 123RF)

BALADO. Trois titres québécois ont, ces dernières semaines, retenu l'attention de Steve Bélisle, gestionnaire de portefeuille chez Gestion de placements Manuvie, il s'Agit de la société de services d'ingénierie WSP (WSP, 150,92$), du fabricant de simulateurs de vols et du fournisseur de services de formation CAE (CAE, 23,16$), et du transporteur ferroviaire Canadien Pacifique (CNR, 151,06$).

En premier lieu, Steve Bélisle juge que la direction de WSP a fait preuve de discipline en ne se laissant pas entraîner dans une guerre des enchères pour acquérir la société britannique RPS après une surenchère de sa rivale américaine Tetra Tek (TTEK, 129,13$ US).

WSP a procédé à une émission d'actions pour financer la transaction, et ces montant pourront servir à réaliser d'autres acquisitions, croit Steve Bélisle. Si les entreprises de la taille de RPS ne courent pas les rues, WSP devra probablement effectuer quatre ou cinq transactions pour arriver au même résultat.

En ce qui concerne CAE, le titre de l'entreprise a été malmené en Bourse récemment, ce qui fait que son évaluation est plus attrayante et pourrait constituer un bon point d'entrée, selon le gestionnaire de portefeuille.

CAE a été ennuyée par des contrats dans le secteur de la défense qui ont perdu de leur rentabilité en raison de pressions inflationnistes, mais la direction de l'entreprise soutient que la situation n'est pas généralisée à l'ensemble de ses activités.

Un autre titre qui correspond aux critères d'investissement de Steve Bélisle en ce moment est celui du Canadien National, qui se négocie à une évaluation plus attrayante que celui du Canadien Pacifique, son principal concurrent au Canada, explique-t-il.

«Le CN est dans un processus d'amélioration de son efficacité et les marchandises que l'entreprise transporte dépendent plus des produits de consommation de base que de la consommation discrétionnaire. Comme le titre est plus défensif, il résiste habituellement mieux aux faiblesses de l'économie», dit-il.

 

À propos de ce blogue

Le blogue des Gestionnaires en action permet à des gestionnaires de portefeuille de commenter divers éléments de l'actualité boursière et financière qui retiennent l'attention.

Denis Lalonde
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

À surveiller: Rogers, CAE et Nuvei

10/01/2023 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Rogers Communications, CAE et Nuvei? Voici quelques recommandations d’analystes.

À surveiller: Saputo, CAE et WSP Global

14/11/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Saputo, CAE et WSP Global ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Blogues similaires

Une dose de marchés étrangers prescrite pour 2023

Édition du 18 Janvier 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Wall Street et Bay Street aiment bien présenter de nouveaux thèmes à leurs clients.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Perspectives boursières pour les 100 prochaines années

03/02/2023 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. J’ai reçu une question fort intéressante d’un lecteur au cours des derniers jours.