Le défi de l’humilité en position de leadership

Publié le 22/09/2021 à 12:00

Le défi de l’humilité en position de leadership

Publié le 22/09/2021 à 12:00

Deux collègues se tapent dans la main

Cessons de percevoir l'humilité comme une faiblesse et réalisons à quel point elle est une incomparable alliée.(Photo: Krakenimages pour Unsplash)

BLOGUE INVITÉ. Un des traits de caractère les plus importants et galvanisant à développer chez un(e) leader est l’humilité. C’est pourtant un des plus négligés parce qu’il est trop souvent perçu comme une limite. En plus, il est un des plus difficiles à intégrer lorsqu’on est en position de commande justement parce qu’il habille le leadership d’une réserve, d’une petite gêne comme on dit. Et ça, pour encore un trop grand nombre de leaders malheureusement, c’est difficile à porter.

L’humilité devrait pourtant être fréquentée par la totalité des leaders, car elle est une puissante alliée en matière de leadership inspirant. Elle n’a en effet pas son pareil pour créer des relations saines et dynamiques, stimuler l’ouverture à l’autre, instaurer un climat de confiance et de collaboration et bien davantage. Vous en doutez? Allons voir de plus près.

 

Une affaire d’équilibre

Plusieurs croient à tort que l’humilité est synonyme d’effacement et empêche de rayonner ou de faire connaître ses réussites. Ce n’est pas le cas. Elle est plutôt le propre des leaders qui ont une solide et juste estime de soi, qui connaissent parfaitement leur valeur et n’ont pas besoin de prendre plus de place que nécessaire dans leur milieu professionnel.

Les leaders humbles ont avant tout des ambitions axées sur le développement de leur entreprise et souhaitent nettement plus mettre celle-ci et ses composantes en valeur. Leur conception altruiste du succès en fait des personnes extrêmement conscientes de l’importance de leurs équipes dans les réalisations de leur entreprise et se font un point d’honneur et un plaisir de rendre le crédit là où il est dû.

Les leaders qui fréquentent l’humilité savent que la confiance en soi n’est pas un gage de succès, mais que la confiance en l’autre peut contribuer à déplacer des montagnes. Ce sont d’ailleurs des dirigeant(e)s qui adorent voir leurs employé(e)s rayonner, un puissant tonique pour renforcer l’engagement et le sentiment d’appartenance.

Non pas effacés, mais plutôt sereinement posés, ces individus solidement ancrés dans la réalité se distinguent aussi par la qualité de leur écoute et leur clairvoyante capacité à répondre aux besoins de leurs ressources afin de les aider à exploiter leur potentiel. Ce sont aussi des gens qui connaissent fort bien leurs forces et limites et n’ont aucune réserve quant à prendre les moyens pour combler les secondes ou, s’il le faut, à consulter pour faire les choses adéquatement. Leur conception de l’excellence dépasse leur nombril.

 

Un incomparable souffle d’inspiration

Le défi que présente l’humilité en position de leadership est de cesser de la percevoir comme une faiblesse et de réaliser à quel point elle est une incomparable alliée pour rendre le leadership encore plus engageant, mobilisant, et influant. Vous la trouvez soudainement plus fréquentable ou êtes à tout le moins curieuse ou curieux de flirter avec elle pour voir? À vous maintenant de développer les comportements qui la font s’épanouir et rendre le leadership inspirant.

 

1. Devenez une meilleure version de vous-même

Apprenez à bien vous connaître avec l’objectif de vous améliorer sans cesse afin de toujours mieux vous accomplir et réussir dans vos fonctions.

 

2. Cultivez votre intelligence émotionnelle

Soyez conscient(e) de vos émotions et de celles d’autrui et apprenez à bien les gérer ou composer avec. Cela vous permettra d’instaurer un climat de collaboration à forte synergie qui vous aidera à affronter toutes les situations.

 

3. Affinez votre influence

Donnez l’exemple. Inspirez par vos actions, votre sens de l’équité, votre capacité à reconnaître le travail des autres et en partageant votre savoir. Faites des commentaires constructifs et n’hésitez pas à demander l’opinion des autres pour mieux inspirer.

 

4. Faites preuve d’indulgence

Envers votre équipe et vous-même. Personne n’est parfait. Misez plutôt sur l’entraide. Il en résultera moins de stress, une ambiance plus motivante et, par conséquent, une volonté générale de dépassement accrue.

 

5. Adoptez la souplesse

Ne vous enlisez pas dans l’entêtement qui ne mène à rien. Acceptez les écueils, apprenez d’eux, adaptez-vous rapidement et mettez tout en œuvre pour déployer les solutions qui vous permettront de continuer d’avancer.

Une fois sur votre lancée, vous ne ferez pas que fréquenter l’humilité, vous l’embrasserez!

 

À propos de ce blogue

Dans ce blogue, Claudine Bergeron aborde les enjeux propres aux gestionnaires, une réalité dans laquelle elle est plongée quotidiennement. Sa longue expérience, sa vision lucide et son approche inspirante aideront les leaders d’aujourd’hui et de demain à mieux exploiter leur potentiel. Et cela, afin de créer dans leur entreprise un climat de travail équilibré où performance, rentabilité, bien-être et mobilisation du personnel sont en parfaite harmonie.

Claudine Bergeron

Sur le même sujet

À la une: propulsés par leur entrée en Bourse

Édition du 13 Octobre 2021 | Les Affaires

La pandémie a enrayé la machine bien huilée qu’étaient les chaînes logistiques mondiales...

Signalement pour harcèlement? Agissez!

BLOGUE INVITÉ. Il y a bien pire qu'un signalement: ceux qui sont ignorés ou qu'on néglige de traiter.