Où sont les improbables à la Zelensky?

Publié le 02/03/2022 à 15:06

Où sont les improbables à la Zelensky?

Publié le 02/03/2022 à 15:06

(Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Depuis que le président de l’Ukraine Volodymyr Zelensky a publié une vidéo de lui-même dans une rue de Kyiv déclarant à la nation qu’il était toujours là et qu’il priait pour que ce soit le cas demain, l’acteur, producteur et entrepreneur à succès devenu politicien improbable s’est révélé. Par son caractère peu ordinaire et son leadership époustouflant, il étonne. Son sens du devoir ne cesse de rallier cœurs et esprits.

L’homme est en train de marquer le monde et l’Histoire grâce à sa détermination et son courage exemplaire. En rejetant l’offre d’exil de Washington, il a démontré que les véritables leaders s’élèvent à partir de quelque chose qu’ils ont au fond d’eux. Un désir, un rêve, une vision. Au lieu de s’envoler et d’évacuer, il endure la terreur sur le terrain avec ces concitoyens et sa famille en luttant, de manière remarquable, pour la démocratie, l’indépendance et la liberté. «J’ai besoin de munitions, pas d’un transport», a-t-il répondu en balayant avec bravoure la promesse de sécurité que bien des dirigeants, auxquels nous sommes habitués, auraient acceptée.

 

Quand les bottines suivent les babines…

Zelensky s’est transformé en véritable chef de guerre. Le combat est là et il est volontaire. Il a laissé tomber la cravate pour des t-shirts militaires verts. Très actif sur les réseaux sociaux, il multiplie les appels à la mobilisation depuis la caméra de son téléphone. Il est devenu le moteur d’une résistance collective à l’invasion de son pays où s’articule, jour après jour, un succès inespéré d’une armée de soldats et de civils.

Lors de son discours inaugural en 2019, Volodymyr Zelensky avait déclaré aux législateurs: «Je ne veux pas de ma photo dans vos bureaux: le président n'est pas une icône, une idole ou un portrait. Accrochez plutôt les photos de vos enfants et regardez-les chaque fois que vous prenez une décision».

L’homme, père de deux enfants, est à la hauteur du moment. Personne ne prétend pour autant que le président de l’Ukraine est parfait, mais il est vrai. Ses actions suivent ses paroles, et ce, même au moment où il est soumis au stress le plus intense qui soit pour un être humain, c’est-à-dire celui d’affronter la mort.

 

La guerre des communications

Bénéficiant de sa notoriété médiatique et du rejet des personnalités politiques traditionnelles, Volodymyr Zelensky avait fait une campagne électorale atypique avec l’aide des médias sociaux. 

«Quand j'ai prévu de devenir président, j'ai dit que chacun de nous était le président.  Parce que nous sommes tous responsables de notre état.  Pour notre belle Ukraine. Et maintenant, il est arrivé que chacun de nous soit un guerrier… Et je suis convaincu que chacun de nous gagnera!».

La guerre des communications qu’il mène à l’égard de Vladimir Poutine avec ses talents de communicateur, son sang-froid et l’usage moderne des technologies est puissante et virale.  Zelensky suscite une adhésion qui dépasse les frontières. Rares sont les personnes qui peuvent rester indifférentes à un courage aussi remarquable. Certains analystes sérieux proposent même déjà sa candidature pour le Prix Nobel de la Paix.

 

Liberté ou Libârté?

Pendant ce temps, ici au Québec, la pandémie a laissé des vides que cherchent à combler des personnages qui profitent de la situation actuelle pour mousser leur pseudopopularité, sans pour autant avoir accompli quelque chose d’extraordinaire.

À l’autre bout du spectre de l’héroïsme, on retrouve des discours de Bernard (Rambo) Gauthier qui félicite les «guerriers» qui étaient à Ottawa et d’insignifiantes publications d’une youtubeuse sur la guerre actuelle.  «On passe du virus à la vie russe. Tout pour détourner l’attention des manifestations, du mensonge du Covid, de l’hécatombe du “vax”, de la fraude électorale, de l’identité numérique et de tous les crimes contre l’humanité!», peut-on lire sur les réseaux d’Amélie Paul.

On est loin de la race des plus courageux…

On est loin de ce qui se passe en Ukraine…

 

Où sont les véritables héros?

Un héros se distingue par ses qualités hors du commun.  Des qualités surtout morales comme le courage, la générosité et le sens de la justice.  Un héros ne lutte pas pour lui-même ou pour sa propre gloire.  Il défend plutôt des valeurs, sa patrie ou encore les personnes qu’il aime.

Qu’il survive ou non à l’assaut russe, ayant lui-même déclaré lors d’une vidéoconférence émouvante au sommet d’urgence des dirigeants de l’Union européenne qu’ils ne le reverraient peut-être plus jamais, Volodymyr Zelensky est devenu un héros étonnant.

La guerre actuelle nous fait prendre conscience que ce monde que nous avons est précieux et fragile.  Aidons-nous les uns les autres. Ne sous-estimons pas que notre survie peut, un jour ou l’autre, en dépendre.

Alors, inspirons-nous du caractère entrepreneurial de Zelensky et n’attendons pas les héros lorsqu’on peut en être un.

À propos de ce blogue

«Je suis devenue une entrepreneure le jour de mon congédiement. L’instinct de survie, mon audace et mes paiements à la fin du mois ont figuré parmi mes plus grands actifs. Depuis, j’encourage les gens à aller au bout de leurs rêves et de leurs ambitions à titre de productrice et animatrice télé, conférencière, chroniqueuse et cofondatrice du mouvement Adopte inc. qui vient en aide à la relève entrepreneuriale. Et maintenant, à titre de blogueuse!» Anne Marcotte est cofondatrice du mouvement Adopte Inc et productrice du Groupe Vivemtia inc.

Anne Marcotte

Sur le même sujet

Les vendredis au bureau sont-ils morts?

MAUDITE JOB! «J'aimerais télétravailler les vendredis. Mais j'ai peur que les patrons prennent ça pour un caprice.»

La transparence des salaires? Un piège redoutable!

16/08/2022 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Si nous connaissions les salaires des uns et des autres, il y aurait moins d'injustices, non?»