" Le jeu en ligne et les univers virtuels pour enfants sont en pleine effervescence "

Publié le 30/05/2009 à 00:00, mis à jour le 24/09/2019 à 18:51

" Le jeu en ligne et les univers virtuels pour enfants sont en pleine effervescence "

Publié le 30/05/2009 à 00:00, mis à jour le 24/09/2019 à 18:51

Les développeurs d'univers virtuels et de jeux destinés aux jeunes se frottent les mains. Le ralentissement économique planétaire n'a aucunement touché la popularité des portails de divertissement et de socialisation sur Internet. Au contraire ! C'est dans ce créneau désormais fort concurrentiel que Guillaume Aniorté et Pierre Le Lann, fondateurs de Tribal Nova et personnalités du mois en technologies de l'information, entendent se tailler une place.

Journal Les Affaires - Comment votre entreprise peut-elle se démarquer de géants tels que Disney (Club Penguin), Mattel (Barbie Girls), Lego (Lego Universe), Nickelodeon ou encore Sega/Sanrio (Hello Kitty Online) ?

Guillaume Aniorté - Nous avons fait le choix, dès le départ, de nous consacrer exclusivement aux produits en ligne ciblant les enfants de 3 à 12 ans. Cela nous a permis de bien connaître ce marché et de développer une expertise très forte en termes de conception et de commercialisation. Ainsi, quand on se penche sur un projet interactif pour enfants reposant sur une licence, comme Caillou, Toupie et Binou ou Totally Spies, nous savons ce que les enfants recherchent et comment développer un produit qui va leur correspondre. De plus, dans le marché préscolaire, il y a moins d'acteurs, et peu peuvent proposer, comme nous, des produits réellement pédagogiques et éducatifs.

JLA - Les développeurs de jeux plus traditionnels, comme Ubisoft et Electronic Arts, sont aussi assez importants pour consacrer des équipes à ce créneau. Pourtant, c'est vous que Bayard Presse - qui possède notamment les marques jeunesse SamSam, Toto et Petit Ours Brun - et PBS - Curious George, Super Why!, Mister Rogers' Neighborhood, etc. - ont choisi.

Pierre Le Lann - Il faut comprendre que le marché a changé. Auparavant, les grands propriétaires de marques jeunesse cherchaient à développer seuls des univers virtuels et des portails de jeux destinés à leur clientèle.

Aujourd'hui, ils recherchent des partenaires qui connaissent leur marché et qui ont l'habitude de travailler avec des marques jeunesse pour développer et gérer ces univers. Ils cherchent aussi parfois tout simplement à associer leur marque à des mondes virtuels pour enfants qui possèdent une masse critique d'utilisateurs. C'est là que nous intervenons en développant des jeux ou un monde virtuel pour leurs marques ou en proposant d'intégrer leurs marques dans notre univers KidStudio.

JLA - Gérer des mondes virtuels sur Internet n'est pas de tout repos. Comment y parvenir ?

G.A. - En effet, il y a deux enjeux importants. Il faut toujours maintenir une communauté active, l'intéresser à utiliser le portail. Il faut aussi protéger cette communauté, et d'autant plus qu'on s'adresse à des enfants. Nous devons contrôler certaines fonctionnalités pour s'assurer qu'il n'y ait pas de comportements déplacés entre les enfants, ni de la part de pédophiles et de cybercriminels. Nous avons des équipes qui se consacrent à faire évoluer la communauté et d'autres qui s'occupent du suivi.

JLA - Tribal Nova est-elle rentable?

P.L.L. - Non, nous sommes encore en phase de croissance, mais nous avons bon espoir d'atteindre rapidement le seuil de rentabilité.

( CV )

Nom: Guillaume Aniorté

Âge: 37 ans

Fonction: Coprésident fondateur

Nom: Pierre Le Lann

Âge: 39 ans

Fonction: Coprésident fondateur

Entreprise: Tribal Nova

Tous deux pères et concepteurs de cédéroms éducatifs, MM. Aniorté et Le Lann ont décidé de combler un vide en créant des jeux vidéo en ligne pour enfants dans un environnement protégé.

( REPÈRES )

Réseau Action TI et Les Affaires ont décidé de décerner le titre de personnalité du mois de mai en technologies de l'information à Guillaume Aniorté et Pierre Le Lann pour leurs réalisations à la barre de Tribal Nova.

Une entrevue avec la personnalité du mois en technologies de l'information, nommée par le Réseau Action TI et le journal Les Affaires.

jerome.plantevin@transcontinental.ca

À la une

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

Wall Street attend mardi son premier fonds indiciel indexé sur le bitcoin

Il y a 54 minutes | AFP

Le fonds indiciel (ETF) de ProShares, qui suivra le marché à terme du bitcoin, commencera à se négocier mardi.

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.