Les lectures d'été incontournables de dix personnalités d'affaires

Publié le 30/07/2010 à 18:00, mis à jour le 30/07/2010 à 15:18

Les lectures d'été incontournables de dix personnalités d'affaires

Publié le 30/07/2010 à 18:00, mis à jour le 30/07/2010 à 15:18

Par Suzanne Dansereau

C'est le temps des vacances, de se reposer, de se ressourcer. Vous cherchez des livres stimulants, qui vous feront réfléchir ? Voici les suggestions de personnes influentes du monde des affaires québécois.

JACQUES BERNIER, PRÉSIDENT, TERALYS CAPITAL

The Big Short: Inside the Doomsday Machine de Michael Lewis, WW Norton, 2010, 266 pages.

Le journaliste Michael Lewis s'est d'abord fait connaître grâce à ses ouvrages sur l'économie sportive (The Blind Side et Moneyball). Cette fois, il nous fait entrer dans " la machine " qui a créé la vague des subprimes immobiliers et nous montre comment le système a fonctionné. Mais surtout, il raconte l'histoire de quatre investisseurs américains qui avaient prévu la crise financière, et qui, misant sur la bulle immobilière, ont fait fortune. Si ceux-ci ont vu venir la crise, pourquoi l'ex-président de la Réserve fédérale, Alan Greenspan, n'en a-t-il pas fait autant ? À lire pour tous ceux qui veulent mieux comprendre Wall Street.

A Vision for Venture Capital: Realizing the Promise of Global Venture Capital and Private Equity de Peter A. Brooke, 2010, 275 pages.

Peter A. Brooke est le président fondateur d'Advent International, une des plus grandes firme d'investissement privé du monde, grâce à 24 milliards d'actifs sous gestion.

Il cumule plus de 40 ans d'expérience. Son livre raconte sa carrière et explique sa vision du capital de risque. Alors que plusieurs croient que les belles années du capital de risque sont terminées, M. Brooke explique comment, à titre de moteur économique, cette industrie peut réaliser son potentiel.

Devenir indispensable de Seth Godin, Éditions Transcontinental, 2010, 255 pages.

(Cet ouvrage est la version française de Linchpin)

L'ancien patron de Yahoo, Seth Godin, fait pour les gestionnaires ce qu'il a fait pour le branding avec son premier best-seller, La Vache Violette, publié en 2004 : il plaide pour l'originalité et l'authenticité. Le gestionnaire, dit-il, doit devenir indispensable pour qu'on ne puisse pas le remplacer. C'est en cessant de suivre les conventions, en laissant émerger sa créativité et son humanité, en choisissant d'exposer ses idées et en prenant des risques qu'il montre sa valeur réelle et qu'il devient indispensable, croit celui qui est devenu un des blogueurs les plus suivis du monde.

The Presentation Secrets of Steve Jobs: How to Be Insanely Great in Front of Any Audience de Carmine Gallo, McGraw-Hill, 2010, 256 pages.

Ce livre est destiné à ceux qui veulent faire des présentations en public. Il les aidera à vendre leurs idées de façon convaincante en s'inspirant des talents de Steve Jobs, le président d'Apple. L'auteur et chroniqueur à BusinessWeek.com, a écouté des centaines d'heures de présentations de M. Jobs et a interviewé plusieurs de ses collègues avant de concevoir ce guide.

The Think Big Manifesto de Michael Port, John Wiley and Sons, 2009, 176 pages.

L'essentiel de l'ouvrage de Michael Port se résume à ceci : " Il n'y a rien d'extraordinaire, d'inspirant, et de bon pour le bien commun qui n'ait été créé sans que quelqu'un voit grand ". Cela n'est pas nouveau, mais on l'oublie trop souvent.

Selon l'auteur, ceux qui voient grand sont ouverts aux nouvelles façons de faire, savent faire le vide à l'intérieur d'eux-mêmes pour laisser émerger l'essentiel, agissent en fonction de leurs valeurs profondes, sont responsables d'eux-mêmes et cherchent à contribuer au bien commun. Michael Port affirme également qu'on n'a pas besoin d'être un grand leader pour voir grand. Par contre, il faut être prêt à surmonter des obstacles et être convaincu qu'on a tout ce qu'il faut pour réussir.

 

CHRISTIANE BERGEVIN, VICE-PRÉSIDENTE EXÉCUTIVE AUX PARTENARIATS STRATÉGIQUES CHEZ DESJARDINS

Madame de Staël de Michel Winock, Fayard, 2010, 576 pages.

Christiane Bergevin dit avoir craqué pour cette biographie de Germaine de Staël, qui vient recevoir le Prix Goncourt. Cette femme à la vie débridée est l'ancêtre de toutes les politiciennes. Même Bonaparte tremblait devant elle ! L'auteur du livre, l'historien Michel Winock, estime qu'elle a été une femme d'influence, à la fois par son salon, où elle recevait plusieurs intellectuels, et par ses écrits, même si plusieurs de ses essais politiques ont été publiés après sa mort. C'était une femme dévouée et généreuse avec ses amis. Par ailleurs, cette passionnée, impérieuse et possessive, a souvent sombré dans la mélancolie en plus d'être insomniaque.

 

FRANÇOIS LACOURSIÈRE, VICE-PRÉSIDENT EXÉCUTIF DE SID LEE

Rework de Jason Fried et David Heinemeier Hansson, Crown Business, 2010, 279 pages.

Ce livre est à l'opposé de plusieurs ouvrages de gestion. Plutôt que de présenter une grande idée et de la réécrire sous des angles différents, Rework propose plusieurs concepts et conseils, en deux ou trois pages chacun. Les auteurs sont des concepteurs d'applications Web à succès (BaseCamp, CampFire, BackPack) et blogueurs de la première heure. Ce livre est une compilation de leurs croyances. Du gros bon sens dans le contexte d'affaires d'aujourd'hui, qui rejette certains principes de base en gestion que l'on croit, à tort, encore pertinents. Un livre qui favorise la simplicité et qui appelle à l'action. Si vous caressez un projet que vous reportez depuis trop longtemps, ce livre sera peut-être le début d'une belle aventure. Le tout est écrit dans un style direct et familier, et agrémenté d'illustrations. Une lecture facile et rapide, mais qui prend tout son sens dans le quotidien, comme tout bon livre d'affaires se doit de le faire. Une référence, où l'on gagne à retourner régulièrement.

Open autobiographie d'Andre Agassi, Knopf, 2009, 400 pages.

Ce livre a hanté François Lacoursière pendant plusieurs semaines. Ce qui l'a touché : l'histoire de M. Agassi, un joueur de tennis professionnel qui a relancé sa carrière à un âge où d'autres prennent leur retraite, dans un sport où l'énergie, l'agilité et même l'avancement technologique priment. Le vice-président de Sid Lee y a trouvé des similarités avec son expérience personnelle et d'affaires, car en marketing, en publicité particulièrement, les longues carrières sont de plus en plus rares. La compréhension du futur immédiat est plus importante que l'expérience et le passé.

M. Agassi inspire un savant équilibre entre l'entourage, l'effort, la persévérance, la patience et l'humilité. Comme quoi, on peut combiner loisir et enseignement.

 

MITCH JOEL, PRÉSIDENT DE TWIST IMAGE

Drive: The Surprising Truth About What Motivates Us, Daniel H. Pink, Riverhead, 2009, 256 pages.

Dans cet ouvrage, l'auteur de best-seller (Whole New Mind, Free Agent nation, Les aventures de Johnny Bunko) décortique et explique le pouvoir de la vraie motivation. Il se sert de la science pour expliquer l'émotion et ce qui pousse quelqu'un à faire quelque chose.

Mitch Joel recommande aussi Devenir indispensable, de Seth Godin.

 

RICHARD J. RENAUD, PRÉSIDENT DU CA DE WINDCHURCH CAPITAL

The Devil's Casino: Friendship, Betrayal, and the High Stakes Games Played Inside Lehman Brothers, de Vicky Ward, John Wiley and Sons, 2010, 270 pages.

Ce livre retrace l'ascension et le déclin de la firme d'investissement Lehman Brothers, un symbole de tout ce qui n'allait pas dans le monde financier. Il raconte la vie des dirigeants de Lehman avant le krach... On ne parle pas ici de vanité, mais de pathos et de déni.

The New Good Life, Living Better Than Ever in an Age of Less, de John Robbins, Ballantine, 2010, 256 pages.

La crise financière a fait perdre de l'argent à beaucoup de gens, dont John Robbins, auteur du best-seller The Food Revolution et fondateur de l'ONG américaine EarthSave. Dans ce livre, l'auteur nous pousse à revoir notre rapport à l'argent et à apprendre à le dépenser en fonction de nos valeurs plutôt que de consommer pour consommer. Comment donner un sens à sa vie, au-delà de l'argent. Autrement dit, comment vivre mieux avec moins.

Start-up Nation: the Story of Israel's Economic Miracle, de Dan Senor et Saul Singer, McClelland and Stewart, 2009, 320 pages.

Rédigé par un proche de l'administration Bush installé à New York (Dan Senor) et par un ancien conseiller du Congrès américain (Saul Singer), établi à Jérusalem depuis 1994, ce livre porte sur le " miracle économique israélien " et son modèle unique. Il cite une centaine de témoins, dont Eric Schmidt, le patron de Google, qui considère qu'en dehors des États-Unis, Israël est " la terre d'élection numéro un des entrepreneurs "; Gary Shainberg, une grosse pointure de British Telecom, pour lequel " il y a plus d'idées innovantes sur le sol israélien que du côté de la Silicon Valley "... Digne d'une étude de cas de la Harvard Business School, Start-up Nation montre comment une culture d'innovation et d'entrepreneuriat qui cimente l'économie a pu éclore en Israël.

 

ISABELLE MARCOUX, VICE-PRÉSIDENTE AU DÉVELOPPEMENT, CHEZ TRANSCONTINENTAL

Crucial Conversations - Tools for Talking When Stakes Are High, de Kerry Patterson, Joseph Grenny, Ron McMillan et Al Switzler, McGraw-Hill, 2002, 240 pages.

Ce livre fournit des outils pour gérer les conversations les plus difficiles et les plus importantes que vous aurez. Vous apprendrez à vous préparer à affronter des enjeux majeurs; à transformer votre colère en dialogue constructif et à être capable d'aborder n'importe quel sujet sans danger; à être persuasif sans être agressif.

Children of Paradise: Successful Parenting for Prosperous Families, Lee Hausner, Sheridan Books, 2005, 275 pages.

Ce livre s'adresse aux parents prospères et les aide à s'assurer que leurs enfants auront une bonne estime d'eux-mêmes et la force intérieure nécessaire pour relever les défis de la vie.

 

DAVE CAISSY, ASSOCIÉ, ZINS BEAUCHESNE ET ASSOCIÉS

Business Model Generation: A Handbook for Visionaries, Game Changers, and Challengers, d'Alexander Osterwalder et al., Wiley, 2010, 288 pages.

Ce livre sort de l'ordinaire. Il parle de l'innovation dans les modèles d'entreprise, et pour prêcher par l'exemple, il a été écrit dans un cadre très innovateur. Il s'agit d'un ouvrage collectif qui rassemble les contributions de 470 auteurs de 45 pays !

 

KARL MOORE, PROFESSEUR ASSOCIÉ À LA FACULTÉ DE MANAGEMENT DESAUTELS DE L'UNIVERSITÉ MCGILL

True North: Discover Your Authentic Leadership, de Bill George and Peter Sims, Jossey-Bass, 2007, 288 pages.

Bill George est un ancien pdg d'entreprise maintenant professeur à la Harvard Business School. En compagnie du coauteur Peter Sims, ils incitent le lecteur à trouver leur " boussole interne " qui les guidera vers la réussite dans leur vie. Au coeur du livre, 125 entrevues de décideurs. Karl Moore utilise ce livre dans le cadre du prochain cours sur le leadership qu'il donnera pour le MBA exécutif offert par cette université.

 

MARIE-JOSÉE GAGNON, PRÉSIDENTE DE CASACOM

The Creative Habit: Learn It and Use It for Life, de Twyla Tharp, Simon and Schuster, 2003, 243 pages.

Écrit par la danseuse et chorégraphe américaine Twyla Tharp, l'ouvrage explore l'idée de la créativité et sa signification et explique comment l'acquérir. L'idée centrale est que pour être créatif, il faut s'imposer de la discipline.

A Whack on the Side of the Head, How You Can Be More Creative, de Roger von Oech, Warner Books, 1983, 1990, 1998.

Un classique de plus de 25 ans qui vous aidera à aborder les problèmes et à trouver des solutions de façon créative. Roger von Oech est le président-fondateur de Creative Think, une firme de consultants de Californie. Il a donné des conférences pour des entreprises d'envergure mondiale dont Coca-Cola, Disney, Intel, MTV, la NASA, Apple, Citigroup...

 

GUY BELLETÊTE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L'INSTITUT DE DÉVELOPPEMENT DE PRODUITS

Confessions of a Radical Industrialist: Profits, People, Purpose - Doing Business by Respecting the Earth, de Ray Anderson, Éditions McClelland & Stewart, 2009, 301 pages.

Ray Anderson est le fondateur d'Interface, le plus important fabricant de tapis modulaires du monde, situé à Atlanta, et dont la matière première est le pétrole. Fort d'un réel talent, M. Anderson raconte le parcours qui l'a mené à prendre conscience de l'immense impact négatif de son entreprise sur l'environnement, et comment il s'est donné pour mission de le réduire. Il est rafraîchissant de se rendre compte que des dirigeants d'entreprise savent être responsables tant de leur équipe que du monde qui les entoure. Il est tout aussi intéressant de constater que cela semble pousser les rendements à la hausse ! Ce livre n'est peut-être pas un roman, mais c'est une belle histoire humaine. M. Belletête voudrait que d'autres entrepreneurs s'en inspirent.


À la une

Donnez de la valeur aux personnes très grosses

Mis à jour il y a 8 minutes | Camille Robillard

LA BOÎTE À EDI. Les entreprises qui misent sur la représentation dans leurs communications ont un avantage concurrentiel

Les changements climatiques menacent les pollinisateurs, prévient une étude

Il y a 46 minutes | La Presse Canadienne

Les populations de pollinisateurs sont en déclin à travers le monde.

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé après un record

Mis à jour il y a 17 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.