Futurs entrepreneurs sur les bancs d'école

Publié le 22/01/2011 à 00:00

Futurs entrepreneurs sur les bancs d'école

Publié le 22/01/2011 à 00:00

Vous voulez démarrer une entreprise ? Le ministère de l'Éducation du Québec offre depuis près de 20 ans un cours pour aider les entrepreneurs en herbe à mener à bien leur projet. " Malheureusement, ce cours est peu connu, dit Lucie Garneau, coordonnatrice à Entrepreneuriat Québec, un organisme à but non lucratif qui offre du soutien aux enseignants et aux étudiants. C'est ce que disent les élèves lorsque, enfin, ils nous trouvent ! "

Le cours Lancement d'une entreprise (LE) est offert dans 44 commissions scolaires présentes dans toutes les régions, par l'intermédiaire des centres de formation professionnelle. D'une durée de 330 heures, il mène à une attestation de spécialisation professionnelle (ASP). La moyenne d'âge des 7 000 étudiants qui s'inscrivent chaque année est de 32 ans. " Ce sont des adultes qui ont souvent une expérience du marché du travail et qui décident de se lancer en affaires, dit Mme Garneau. Ça leur prend des outils. " La majorité des professeurs sont ou ont été des entrepreneurs (www.lancement-e.com).

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?